Les traditions étonnantes d’un mariage tchétchène

En septembre 2015, la communauté tchétchène (République constitutive de la Fédération de Russie) a érigé de nouvelles lois concernant le mariage car les cérémonies étaient jugées trop éloignées des coutumes ancestrales ces derniers temps, comme le raconte le Daily Mail. Madina Shagidaeva qui soutient ces nouvelles lois a expliqué que les récents mariages tchétchènes s’étaient éloignés des traditions: « Je ne veux plus voir de comportements indécents à des mariages. Je veux voir un dress code. » Cette membre du département de la Culture tchétchène s’est alors insurgée contre l’augmentation des mariages dits « libéraux » et la négligence des jeunes tchétchènes pour leurs traditions.

 

C’est pourquoi, il est  interdit aujourd’hui de tirer des coups de feu en l’air pour célébrer ce jour, la mariée ne peut plus couper la pièce montée et danser le jour de son mariage. Avec ces nouveaux codes, le Département de la Culture de Grozny (capitale de la Tchétchénie) souhaite préserver le « développement moral et spirituel » des jeunes.

 

 

couple tchetchene

Un nouveau code de conduite pour les mariés tchétchènes

Si un invité ne respecte pas les recommandations voulant que les danses soient séparées, la tradition veut que la musique soit arrêtée jusqu’à que l’incident soit rétabli. Avant ce nouveau code de conduite, la communauté tchétchène avait l’habitude de tirer un coup de feu en l’air pour célébrer le début des festivités. Mais cette tradition a récemment été annulée suite à l’augmentation des mariages tchétchènes et donc l’augmentation de ces coups de feu.

 

Ces mariages ressemblent plus à des festivals où une succession de numéros comme les chants, les danses et les pantomimes durent pendant trois jours. Les invités doivent se tenir en cercle, les femmes d’un côté et les hommes de l’autre. Les danses en couple sont autorisées mais à une distance suffisante, sans contact physique. Les femmes doivent également être voilées. le Département de la Culture de Grozny veut tenter de ramener les jeunes à des mariages plus conservateurs, d’où ces nouveaux codes.

 

 

mariee tchetchene

 

Trois jours de cérémonie… sans le mari

Comparés à des pièces de théâtre, les mariages tchétchènes sont très codés. Une cérémonie dure en effet trois jours et est financée par le futur mari où seule la famille de ce dernier est conviée puisque pour les jeunes femmes, le jour du mariage est considéré comme un événement triste puisque la future mariée quitte son domicile familial.

 

 

mere et fille

 

 

A minuit, les proches du fiancé viennent chercher la jeune fille chez ses parents et l’amènent à la cérémonie. Elle est alors placée à un endroit spécial de la salle où elle reste durant toute la fête, mais ne participe pas aux danses et aux célébrations. Plus tard dans la journée, elle est présentée à sa nouvelle famille et peut enfin s’asseoir si elle en a la permission.

 

Selon la tradition tchétchène, le futur marié est absent de la fête. Il rencontrera la mariée après la cérémonie, à l’abri des regards.

 

 

mari et femme tchetchenes

La mariée doit rester silencieuse

Après la cérémonie, la mariée est conduite dans sa nouvelle maison où un balai et un tapis ont été volontairement mis au seuil de la porte. La tradition veut que si elle range ces deux objets, c’est une femme intelligente, si non, cela signifie que le futur marié n’a pas de chance.

 

 

danse 2

 

 

La jeune femme est ensuite assise près d’une fenêtre à côté des invités d’honneur. Cette partie de la salle est décorée d’un rideau et la jeune mariée se voit proposer de prendre sur ses genoux le fils aîné d’une famille pour qu’elle donne ensuite naissance à de nombreux fils, comme le veut la tradition.

 

Elle doit ensuite embrasser le petit garçon et lui offrir un cadeau. Les jeunes femmes se succèdent alors et offrent des présents comme de la vaisselle ou du linge de maison à la mariée, tandis que les hommes lui offrent de l’argent. Tous les invités sont ensuite conviés à un grand repas.

 

 

danse mariage tchetchene

 

 

Après le festin, les invités sont supposés demander un verre d’eau à la mariée et celle-ci doit le leur servir et leur souhaiter une bonne santé sans ajouter un mot de plus car une mariée bavarde serait considérée comme une personne non modeste et peu intelligente.

 

 

danse devant la mariee

 

De (très) jeunes mariés

Une fois que le repas est consommé, le troisième jour, l’orchestre joue et fait danser les invités qui conduiront ensuite la jeune femme à la rivière pour qu’elle puisse, notamment, puiser de l’eau pour la ramener chez elle. Ce rituel est censé protéger la jeune femme de l’esprit de la rivière. C’est le soir du troisième jour de noces que le mollah (un érudit musulman), est habilité à prononcer les voeux de mariage après l’autorisation du père de la mariée. Le jour suivant, la jeune femme est officiellement mariée à son conjoint. Il faut savoir que les couples tchétchènes se marient en général à l’âge de 20 ans pour les hommes, et 17 ans pour les femmes.

 

 

mariee tchetchene (2)

 

Aurore Meslati

Soyez le premier à commenter