5 astuces essentielles pour réussir mon ouverture de bal

Ouvrir les festivités avec classe et tout en beauté… Cela passe nécessairement par une entrée en matière parfaite, avec une ouverture de bal grandiose et maîtrisée ! Pour que tout se passe comme sur des roulettes au moment d’entrer en scène, voici les 5 astuces essentielles qu’il vous faut connaître pour ce moment soit à la hauteur de vos espérances. Que la fête démarre !

Prenez des cours de danse personnalisés

La méthode d’apprentissage de la danse ou des cours de rattrapage quand vous avez les bases s’imposent si vous n’êtes pas à l’aise avec les danses rock’n’roll, les valses, la salsa, le tango et autres danses de couple incontournables de événement… Oubliez les cours collectifs si vraiment vous avez du retard à combler d’urgence et que vous tenez absolument à épater les invités. Les cours personnalisés rattraperont vos lacunes plus rapidement et vous rapprocheront de l’être cher, l’un de l’autre.

Aussi, prendre des cours à domicile est encore mieux pour les plus hésitants, et cela afin de prendre ses marques en danse avec ses repères spatiaux. Si une amie danseuse, ou même gymnaste, fait partie de votre entourage c’est encore mieux car vous pourrez apprendre à monter une chorégraphie avec quelqu’un en qui vous avez déjà confiance ! Elle connaîtra peut-être déjà vos goûts et pourra vous orienter plus facilement vers ce qui vous correspond.

 

Être soi-même

Inutile de s’imposer une valse si ce n’est ni vos goûts, ni le style de votre cérémonie. Pour mettre davantage de chances de votre côté pour réussir cette entrée, mieux vaut rester dans des codes qui vous correspondent plutôt que d’aller contre votre nature. Parfois, le plus simple est préférable pour éviter la catastrophe !

Et pour ceux qui peuvent se le permettre, toutes les élucubrations sont autorisées. Avec originalité et décadence c’est encore mieux ! Vous n’avez jamais vu un couple danser un tango argentin en ouverture de bal, et alors ? Vous trouvez cela joli et vous en sentez capables ? Allez hop, au boulot !

 

Optez pour la dérision

Pour s’éviter une scène de ridicule, le mieux est de toujours garder le plaisir dans un coin de votre tête et de votre visage. Et si vous n’avez pas de talent de danseur, malgré les 105 heures de cours prises avec assiduité, autant vivre son ouverture de bal sur un ton humoristique. Ce qui fera rire vos convives tout en décontractant les peurs que vous avez !

 

Cassez les codes !

Une ouverture de bal signifie souvent pour certain un moment plat, d’une lenteur sans fin, avec une musique un peu vieillotte, passée de mode… Pourquoi ne pas aller à l’encontre des règlements qu’impose la tradition ? Vous pouvez surprendre vos invités en surfant sur la mode américaine : commencez sur une musique de valse style bal musette d’antan, avant de la faire dérailler pour partir sur des rythme pop and rock au milieu du morceau et terminer avec une note de romantisme sur un slow ? Ce qui donnera du pep’s à votre entrée sur scène tout en vous décomplexant !

Vous pouvez aussi cassez les codes en commençant ou en terminant la chorégraphie avec vos témoins et quelques amis histoire de donner du fun à votre ouverture de bal. On commence sur une musique ultra entrainante avec les garçons et demoiselles d’honneur, comme des petits fous et on finit en amoureux au milieu de la poste enlacés comme au premier jour.

 

Choisissez des musiques qui vous correspondent

Une première danse avec la personne qu’on aime, ce doit être avant tout le symbole de la passion et de la complicité, une musique qui vous rappelle quelque chose, comme votre première danse, votre premier baiser, votre première rencontre… Ou un morceau qui colle parfaitement à votre thème de mariage.

 

ouverture de bal

Léa Borie

Soyez le premier à commenter