5 conseils pour gérer le budget des boissons à son mariage

On le sait, pour une réception de mariage réussie, la partie boissons est un poste à ne pas négliger. Mais c’est aussi, une part importante du budget. Comment gérer son budget boissons de mariage ? On vous donne tous nos conseils.

 

1. Les boissons sont-elles intégrées dans la formule du traiteur ?

Cela dépend du prestataire.En général, les formules des traiteurs pour les mariages incluent des forfaits pour les boissons sans alcool (eaux, sodas, jus de fruits, sirops..) et proposent en option l’achat de bouteilles d’alcool pour la réception. Il faut donc demander ce qui est compris avant de signer la proposition, pour éviter une note salée si les boissons ne sont pas comprises. En terme de choix, certains traiteurs travaillent en exclusivité avec des domaines, d’autres pourront vous proposer une offre sur-mesure en fonction de votre menu. Selon vos envies et votre budget, différentes gammes pourront vous être présentées.

 

2. Trouver des fournisseurs locaux pour vos boissons de mariage

En France, nous avons la chance d’avoir une richesse de producteurs en vins et en Champagne. C’est le moment de les découvrir pour commander vos boissons de mariage. Prévoyez un week-end où vous visitez quelques domaines, effectuez une dégustation sur place, et commandez. Vous économiserez tout d’abord des frais de livraison, mais aussi, il faut savoir que les prix au carton sont souvent plus intéressants qu’à la bouteille.

 

3. D’accord, mais quelles sont les quantités à prévoir pour la réception ?

Pour maîtriser votre budget boissons de mariage, il faut déterminer quelles quantités sont à commander. Si vous devez vous charger de la partie boissons sans alcool, prévoyez large, notamment en terme de bouteilles d’eau, surtout si votre réception est en été. On comptera 1 bouteille d’eau par personne, et 1 pour deux, en ce qui concerne les sodas et les jus de fruits. Pour le vin, misez sur 1 bouteille pour 3 convives, comprenant le cocktail et le repas, soit 36 bouteilles environ pour 100. Pensez à prendre quelques fûts pour les amateurs de bière : 1 fut de 30L sera suffisant pour une trentaine de personnes. Côté champagne, si vous en proposez lors de votre vin d’honneur, et pour accompagner le dessert, il ne faudra pas moins d’une bouteille pour 6 invités. Quant aux alcools forts, on compte 1 bouteille pour 12 personnes.

4. Comment faire quelques économies sur mon budget boissons ?

Après avoir étudié les formules de votre traiteur, et le coût d’achat si vous vous en occupez, sachez que vous pouvez faire quelques économies sur votre budget boissons. Par exemple, pourquoi ne pas remplacer le Champagne par du vin pétillant, du Prosecco par exemple ? Certaines boissons, moins coûteuses, feront tout autant un bel effet. Côté cocktail, n’hésitez pas à prévoir une large quantité dans une jar ou dans un joli limonadier décoré, au lieu de prévoir un service à l’unité qui demandera plus d’ingrédients. Aussi, pour les bières, le format en fût sera plus économique que les bouteilles en verre.

 

 

5. Boissons de mariage : pensez aux frais cachés !

Le poste boissons de mariage n’échappe pas aussi aux frais cachés, qui peuvent peser lourd sur la facture. Avant toute chose, vérifiez si la salle de réception ou le traiteur ne prennent pas de droit de bouchon, qui est un forfait par bouteille appliqué pour le service des bouteilles que vous apporteriez. Cette pratique est plutôt répandue si vous louez un domaine viticole pour votre mariage ou si vous vous mariez dans un restaurant. Ensuite, si votre traiteur ne gère pas cette partie, pensez au matériel de transport et stockage comme le frigo pour garantir le bon service tout au long de votre réception. L’achat de glaçons doit aussi être compté dans le poste des boissons de mariage. Aussi, la location d’éléments de service comme des seaux à Champagne, des bacs à glaçons, des jars et bien sûr toute la verrerie est à prendre en compte.

 

emeraudecoton

    Soyez le premier à commenter