Ce photographe a fait sa demande en mariage dans un lieu vraiment extraordinaire

Une demande en mariage sous la lumière d’une aurore boréale c’est vraiment magique ! Pour Dale Sharpe et Karlie Russel, tous deux photographes australiens, ce fut le coup de foudre au premier regard lorsqu’ils se sont rencontrés, alors qu’ils prenaient des photos d’un coucher de soleil sur la Côte d’Or. Un moment déjà très romantique pour une première rencontre d’ailleurs… Sept ans après ce moment, Dale Sharpe a posé un genou à terre devant Karlie, avec pour décor les incroyables aurores boréales d’Islande….

 

Une première demande en mariage ratée

Dale Sharpe, 34 ans, désire demander la main de Karlie sous une aurore boréale depuis cinq ans. « Je n’ai jamais vu quelqu’un faire pareil et je voulais me différencier d’une demande en mariage classique« , a-t-il expliqué au site Daily Mail Australie. « On adore tous les deux les aurores boréales, on est déjà allé en Islande une trentaine de fois donc c’était le lieu parfait. Nous aimons tous les deux chasser les aurores boréales et les photographier ensemble. » Cet endroit spécial pour le couple était le lieu idéal pour poser la fameuse question « veux-tu m’épouser ? » mais la première fois, il n’a malheureusement pas pu poser la question à son amour. Pourquoi ? Avant de s’envoler pour l’Islande, Dale avait en fait caché l’alliance dans une bouteille de crème hydratante, puis l’avait placé dans la valise de sa femme. Une fois arrivé à l’aéroport des Îles Féroé, le bagage cabine dépassait la limite de poids par bagage autorisé. Karlie a alors décidé de jeter la bouteille de crème puisque c’est elle qui pesait le plus lourd dans son sac.  La bague à 4 000 dollars , soit 3 700 euros, a donc filé entre les doigts de la presque future mariée sans qu’elle ne le sache ! Dale ne s’en est rendu compte qu’une semaine après quand Kale lui a dit alors qu’il cherchait la bouteille partout : « Je lui ai demandé où l’hydratant était et elle m’a dit qu’elle l’avait jeté à l’aéroport », raconte avec humour le mari au Daily Mail.

 

 

demande en mariage sous aurore boréal

©DK Photography

 

Dale n’a jamais perdu espoir…

Dale a alors travaillé dur pour économiser de l’argent afin d’acheter une nouvelle bague de fiançailles. Quand le couple a reçu une offre de travail de deux mois en Islande, ils ont sauté sur l’occasion pour y retourner une 32ème fois. Et cette fois-ci, c’était la bonne. Le photographe avait prévu de faire sa demande le jour de leur septième anniversaire de rencontre. Mais un lundi durant leur voyage d’affaires, les aurores boréales étaient trop belles pour résister encore plus longtemps. Dale affirme au Daily Mail que c’était l’aurore boréale avec les couleurs les plus étonnantes qu’ils n’aient jamais vues : « Je voulais profiter pleinement de cette opportunité et faire en sorte que cela se passe à son meilleur. Le moment était juste, j’ai senti que c’était le bon moment, alors pourquoi pas ».

 

Alors que le ciel derrière eux tourbillonnait de lumière vertes et bleues à couper le souffle, Dale a insisté pour qu’ils prennent un selfie. Il a déclenché la minuterie de l’appareil photo, et lorsque l’aurore boréale a commencé à briller, il a posé un genou sur la glace et a sorti la bague de son écrin. Karlie est restée sans voix. « Je ne cessais de lui dire qu’est-ce que tu fais, qu’est-ce que tu fais », se rappelle-t-elle en riant, puis elle a finalement accepté la demande de son chéri en criant un grand oui.

 

Le couple profite de quelques semaines de plus dans le cercle arctique avant leur retour à la maison. Et pendant ce temps, leurs magnifiques photos d’engagement est déjà en train de faire le tour du monde, accumulant des milliers de j’aime sur Facebook. Et vous, vous aimez ?

 

 

demande en mariage aurore boréal

©DK Photography

Ophélie Manya

Soyez le premier à commenter