Faire-part de mariage : ce qu’il faut faire et ne pas faire, ça se passe dans cette infographie !

Votre liste d’invités est bien définie ? Alors, passé ce premier casse-tête, place au choix des faire-part de mariage. Maintenant que vous savez qui inviter, il faut que vous trouviez les bons mots pour leur annoncer votre grand jour. Et que vous n’oubliiez pas des informations vitales, que vous ne vous trompiez pas dans l’adresse… Mais relax ! Avec cette infographie, vous saurez tout ce qu’il convient de faire et de ne pas faire lorsque vous vous attellerez à la création et à l’envoie des faire-part de votre mariage. Allez, on souffle un grand coup, et on y va !

 

Avant de se lancer dans la rédaction des faire-part de mariage, que vérifier ?

On vérifie que l’on dispose de toutes les informations nécessaires pour créer les cartons d’invitation. Vous avez la date du mariage définitive ? Vous avez les lieux avec les adresses exactes ? Vous avez validé les horaires ? Vous avez en votre possession les noms que vous souhaitez faire apparaître sur les faire-part ainsi que le texte de présentation ? Alors on se lance et on les envoie 4 mois avant le mariage. Pour être certain que les gens auxquels vous tenez beaucoup notent l’information à l’avance vous pouvez même leur transmettre un Save the date deux mois avant l’envoi du faire-part.

Tout le monde n’est pas invité au repas de mariage, que faire ?

Dans ce cas précis, pensez à dissocier faire-part et carton d’invitation pour éviter toute incompréhension. Les formulations de vos papiers doivent être le plus clair possible pour les convives comprennent bien ce à quoi ils sont invités.

 

guide-invitations-infographie (1)

 

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien !

Soyez le premier à commenter