5 problèmes que j’ai dû affronter pour organiser mon mariage à distance

Je ne sais pas si c’est votre cas, mais moi j’ai choisi de me marier dans la ville où j’ai grandi, Bordeaux. Or voilà 8 mois que je suis venue suivre mes études dans notre belle capitale qu’est Paris avec Chéri. Et croyez-moi, même en délégant un maximum de choses à maman, vous allez devoir faire des allers et retours plus souvent que prévu… Alors du coup, il y a bien sûr quelques obstacles à surmonter parce qu’organiser son mariage à distance c’est un sport ! Moi j’ai rencontré 5 petits problèmes pour ça !

 

Problème n°1 : le dépôt de dossier à la mairie

Alors là, c’est vraiment la galère. Pour plein de raisons : il faut être à deux (et pas de substituts hein). Il faut déposer le dossier dans la ville où l’on se marie, entre le lundi et le vendredi. Et comme nous sommes tous les deux stagiaires, impossible de se pointer en semaine aux bons horaires. Ce serait trop facile n’est-ce pas ?

 

Il a donc fallu faire appel au médiateur de la mairie pour obtenir un rendez-vous un samedi matin pour déposer notre dossier de mariage. Et pour que le dossier soit complet, il faut un acte de naissance de moins de trois mois à déposer au plus tard, un mois avant le mariage.

 

Autrement dit, non seulement on n’est pas sûr d’avoir la date de mariage de nos rêves, alors que les prestataires sont quasi tous bookés et au taquet pour nous, mais en plus, ça ne laisse que deux mois de manœuvre pour déposer le dossier. Un vrai marathon !

 

Bon, heureusement pour nous, ma merveilleuse maman est allée pré-réserver la date que l’on voulait au mois de janvier. Mais la complexité du dépôt de dossier peut pousser à craquer nerveusement, je vous le garantis !

 

ras le bol

 

Problème n°2 : la préparation au mariage religieux a lieu en semaine

Comme si les problèmes pour le mariage civil n’étaient pas suffisant, voilà en plus que l’Église s’y met elle aussi. Avant de nous marier, nous devons participer à une préparation religieuse avec plusieurs autres couples de fiancés.

 

Seulement voilà, les réunions ont lieu le jeudi soir. Et comme nous sommes toujours stagiaires à Paris, il nous est toujours impossible de nous déplacer en semaine. Mais heureusement, il existe une solution ! Il nous a suffi de suivre la préparation religieuse dans notre quartier à Paris et de rencontrer le prêtre qui officiera pour notre messe de mariage. C’est chose faite d’ailleurs, ce qui nous a permis de valider avec lui le déroulement de la cérémonie.

 

mariage eglise

 

Problème n°3 : booker les prestataires

Je vous donne un petit conseil pour vos prestataires. Si vous êtes dans la même situation que moi, vous allez prendre votre temps pour vous marier, deux ans dans mon cas.

 

Sur ces deux ans, j’ai passé un an à Bordeaux, la ville où nous allons nous marier. J’ai donc essayé de booker un maximum de prestataires avant notre déménagement. Et je me suis rendue aux rendez-vous, accompagnée de ma maman puisqu’elle est devenue notre représentante auprès d’eux quand nous sommes partis à Paris.

 

L’avantage, c’est qu’elle est au courant de tout concernant ce mariage, la préparation, nos volontés, nos envies… Elle est sur place, elle nous connait par cœur et en cas de besoin, elle m’appelle et m’envoie une photo pour me demander, ce que l’on en pense.

 

Et si jamais vous ne pouvez/voulez pas vous appuyer sur votre maman ou votre sœur, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel du mariage. Ce peut être une bonne solution de faire participer quelqu’un de neutre aussi. Il respectera vos choix, fera les choses en fonction de votre budget de mariage, et sera à votre écoute ! Et puis, le truc chouette c’est qu’il connait déjà du monde et peut jouer ainsi de son carnet d’adresses.

 

equipe de choc

 

Problème n°4 : les week-ends sont devenus des marathons

Ah oui, c’est aussi très fatigant de préparer son mariage à distance. Non seulement il faut être deux fois plus vigilant pour ne pas oublier de vérifier tout ce qui est fait, mais en plus de cela, chaque fois qu’avec Chéri nous redescendions à Bordeaux, c’était pour faire la tourner des prestataires avec tout notre planning de rendez-vous à respecter.

 

9 heures, rendez-vous à la salle pour régler les détails de mise en place, 10 heures 30, rendez-vous pour ma robe, 13 heures, rendez-vous chez le traiteur et ainsi de suite. Je vous assure que se marier, c’est bon pour la ligne, on élimine un nombre de calories hallucinant entre le stress et le fait de courir dans tous les sens.

 

courir partout

 

Problème n°5 : tests de la robe et de la coiffure

Un problème ? Quel problème me direz-vous. Et bien l’inconvénient de la distance, c’est que ma robe de mariée, je n’ai pu l’essayer que deux fois et qu’elle est dans chez mes parents depuis presqu’un mois, alors que le mariage, lui, n’est que dans deux mois.

 

Vous ne voyez toujours pas ? Mais si, vous allez voir : quand j’arriverai à Bordeaux deux jours avant le mariage, je réessayerai une dernière fois ma robe. Robe que je n’aurai pas porté depuis plus de 60 jours. Et si je grossis ? Et si je ne rentre plus dedans ? Je n’aurai que 24 heures pour la faire réajuster, l’angoisse !

 

Et pour mes cheveux, le stress est là depuis le début. Habituée aux cheveux (très) courts, j’ai décidé de me la jouer princesse pour le grand jour, je laisse donc ma chevelure pousser librement depuis plus de 6 mois. Le problème, c’est que jusqu’au jour J, je ne sais pas s’ils seront assez longs pour ma coiffure. Alors petit conseil les filles, faites comme moi, anticipez ! Faites un premier essai 3/4 mois avant le mariage et prévoyez un postiche au cas où vos cheveux soient encore un peu courts.

 

coiffure

 

Avec un peu d’organisation, et beaucoup d’aide, on finit par y arriver. Alors ne vous découragez pas, et n’hésitez pas à crier « Au secours ! ». Il n’y a pas de honte, bien au contraire, à demander de l’aide de temps en temps. Vos témoins, vos meilleurs amis, votre famille, je suis sûre que vous pouvez compter sur certains d’entre eux qui seront ravis de pouvoir vous soulager et de vous voir le plus heureux possible avec votre moitié le jour J, parce que tout sera au top, promis ! Vive les mariés !

Pauline Bouckaert

  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

2 Commentaires

  • Répondre juillet 20, 2015

    chasaem

    merçi pour tout ces précieux conseil,comme toi je fais un mariage a distance et c’est vrai que ce n’est pas facile!

    • Répondre juillet 21, 2015

      Vanessa Ferrere

      Chasaem, si tu souhaites toi aussi nous parler de l’organisation de ton mariage, comment cela se passe pour toi à distance, si tu as des conseils et des astuces à partager avec nos futures mariées, n’hésite pas, je te laisse notre contact : info@mariage.com ! Bon courage pour ta préparation et plein de bonheur !

Laisser une réponse