Le mariage bohème de Marina et Pierre-Alexandre au cœur de la Provence : 4 jours de fête !

Ambiance gitane, chant des cigales, le mariage de Marina et Pierre-Alexandre nous a emporté dans un merveilleux voyage au cœur du midi. C’est à quelques kilomètres d’Aix-en-Provence, à Monfort sur Argens, que la créatrice de la marque de robes de mariée Harpe a dit oui à son amoureux… Ici, Marina se confie et nous raconte son magnifique mariage ensoleillé. Des animations à la décoration en passant par le look des mariés, tout était pensé avec goût et raffinement dans les moindres détails pour ces quatre jours de festivité…

 

Comment s’est faite la rencontre avec votre conjoint ?

Pierre-Alexandre et moi, nous nous sommes rencontrés il y a bientôt 10 ans. Mon ami d’enfance le connaissait et je n’arrêtais pas de le taquiner en lui demandant de faire les présentations, je l’ai toujours trouvé très beau. Un déjeuner nous a été arrangé par nos amis un après-midi du mois de mai où la pluie n’arrêtait pas de tomber. Après ce déjeuner, je n’avais aucun doute, notre histoire serait longue.

 

Et la demande en mariage, comment s’est-elle passée ?

J’ai été demandée en mariage le 1er avril, et non ce n’est pas une blague ! Amsterdam est l’une de nos villes adorées, il y a préparé sa demande aux petits oignons, bel hôtel, belle vue, restaurant gastronomique et cadeau pour ponctuer cette journée d’avril sublime. Il m’a offert un coffret renfermant 5 grands livres aux lettres d’or, qu’il a dessinées avec un atelier et rempli lui-même de photos polaroid racontant notre histoire depuis notre rencontre. La dernière page recouvrant une languette, une fois celle-ci soulevée un double fond dans le livre s’est présenté avec écrit « veux-tu m’épouser » surplombant le « oui » et le  non ». Je n’ai pas lu la fameuse question et me suis empressée de découvrir le  » non », imaginez sa stupeur, j’ai repris ma lecture et j’ai bien sûr enfoncé mon doit dans la case « oui « , une bague m’attendait.

Comment ont réagi vos proches à l’annonce de votre union ?

Les parents ont été ravis, nous avons fait la fête pendant plusieurs semaines pour nos fiançailles avec des dîners à n’en plus finir « qu’allez-vous choisir comme tenues, comme décoration ? «  et  » quelle date ? »… Les amis étaient quant à eux pour la plupart au courant de la date de notre demande, il s’était confié depuis des mois, ils n’étaient donc pas très surpris !

 

Du coup, pendant combien de temps avez-vous préparé votre joli mariage ?

Nous avons organisé notre mariage pendant un an, aidé de Sweet Blossom, l’agence de wedding planneur et l’atelier de Vik pour la partie décoration.

 

Et cette préparation comment s’est-elle passée, par quoi avez-vous commencé ?

Nous avons commencé par le lieu, c’est lui qui allait définir le thème, l’ambiance et l’organisation générale du mariage. Nous rêvions d’un mariage en Provence, notre région préférée, cela allait de soi de choisir ce lieu au thème champêtre et bucolique. Ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, j’ai choisi ma robe deux semaines avant le mariage, le nombre de commandes augmentant au fil des mois, nous avons réalisé mes robes en quatrième vitesse. Ceci n’a pas entaché la beauté de mes robes.

 

Quel lieu de réception aviez-vous choisi ?

Le château de Robernier est un lieu de réception magnifique. Le contact avec les propriétaires est très bien passé, en revanche le lieu restreint la musique après minuit et la hauteur du son. La ville de Monfort sur Argens est adorable, les habitants chaleureux et Monsieur Audibert, le maire de Monfort sur Argens, est une personne extraordinaire.

 

 

Et concernant le thème et les couleurs ?

Nous avons organisé un mariage sur 4 jours et 2 réceptions. Samedi, ce fut le mariage civil à la mairie suivi de la réception le samedi, un dîner avec barbecue au sol au style bohème.

 

 

 

 

Nous avons organisé beaucoup d’animations cette journée, une dégustation de vin au château Nestuby et une Pool Party. La soirée fut animée par des chanteurs gypsy et des danseuses de flamenco.

 

 

 

 

A présent on veut tout savoir de la décoration de mariage ?

Nous avons opté pour des couleurs vives, des fleurs sauvages et des couleurs acidulées, des tapis berbères, des napperons en dentelle rétro confectionnés par nos soins. Un photobooth avec un tipi et un siège Emmanuelle, des piñatas et des canotiers en libre distribution, voici l’ambiance du mariage. Nous avons également confectionné des tambourins en dentelle pour danser le soir. Dimanche, le jour du mariage laïque sous la houppa, nous avons opté pour une décoration bucolique et provençale.

 

 

 

Qu’est-ce qui a été le plus dur dans la préparation de ce mariage ?

Le plus dur fut de connaître le nombre exact d’invités au mariage. Aussi, L’organisation du mariage avec le traiteur fut très difficile.

 

 

 

 

Et pour la robe de mariée alors, dites-nous tout, comment avez-vous pensé votre tenue ?

L’atelier Harpe a confectionné deux tenues samedi :

  • La robe courte
  • La robe longue

 

La robe courte est une robe de mariée portefeuille en double crêpe de soie aux épaules dénudées. Je souhaitais une robe à l’esprit bohème et aux manches longues bouffantes, le défi était de ne pas avoir trop chaud ! Nous avons choisi une mousseline de soie très légère, c’était parfait. Le dos est entièrement boutonné et confère élégance au modèle.

 

 

 

La robe de mariée du soir est la robe préférée de Pierre-Alexandre, il connaissait le modèle Folk de la collection intemporelle, et il savait que je porterais le modèle, il fallait donc le surprendre ! Nous avons modifié l’intégralité du modèle en gardant l’esprit folk cher à notre journée de mariage. L’atelier a créé une robe unique, une robe ouverte devant et entièrement boutonnée, de manière à laisser entrevoir les jambes pour danser le flamenco. Nous avons opté pour de la guipure comme dentelle pour donner plus de relief au modèle et garder la mousseline de soie pour le volume de la jupe.

 

A ce propos, quels sont vos conseils pour les essayages de la robe de mariée ?

Quand on a trouvé la bonne, on le sait tout de suite !

Et pour accessoiriser une robe de mariée, avez-vous des conseils ?

Une couronne de fleurs, des bijoux, boucles d’oreilles ou collier…. J’ai opté pour des couronnes de fleurs, nous les avons confectionné nous-même. J’ai porté la paire de boucles d’oreilles de ma grand-mère avec la robe de mariée courte, cela me tenait à cœur. Avec la robe longue, j’ai porté des grosses créoles fleuries confectionnées par les Couronnes De Victoire, elles ont eu un grand succès.

 

 

Quel a été votre plus beau souvenir ?

Notre mariage sous la houppa, quel moment incroyable.

Si vous deviez refaire une chose ?

Être plus vigilante sur le choix du traiteur.

 

Le mariage ça représente quoi pour vous ?

Un moment inoubliable.

 

 

 

 

Prestataires du mariage de Marina et Pierre-Alexandre

  • Angelo Lacancellera : le photographe
  • Sebastien Sebastien : les détails du mariage en photographie
  • Robes de mariée : Harpe Paris
  • Le lieu de réception : Château de Robernier
  • Agence wedding planner : Sweet Blossom Event
  • Décoration : Atelier de Vik
  • Make up et coiffure : Léa Poirier
  • Danse et musique : Manuel Gomez y Familia

Ferrere Vanessa

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien !

  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter