Rédiger le plan de table, c’est avoir la même réaction de cette athlète face à ses résultats catastrophiques…

Alors oncle Charlie surtout pas à côté de Jérôme, ils vont encore se disputer en parlant politique. Pareil, ne pas mettre maman à côté de Josiane, elle ne supporte pas son odeur de naphtaline…”. Le plan de table, c’est la galère. Entre ceux qui ne peuvent pas se supporter, les célibataires qu’on ne peut pas mettre à la même table parce qu’il ne faut pas les isoler ou encore ceux qui viennent de se désister à la dernière minute, il y a de quoi s’arracher les cheveux. J’ai l’impression d’être comme une athlète qui vient de s’effondrer en voyant les résultats de sa course. Au secours !

 

 

Total
0
Partages
Laisser un commentaire
Articles similaires