Des robes de mariée vendues aux enchères suite à une saisie de drogue dans une boutique !

En voilà une histoire insolite ! Aux États-Unis, plus précisément dans la ville d’Atlanta, il a été organisé  une vente aux enchères exceptionnelles de robes et autres accessoires liés au mariage. De quoi faire de magnifiques économies pour son budget de mariage ! Le pourquoi du comment ? Le magasin qui vendait ces articles, basé en Alaska, a été saisi à cause d’une affaire de drogue par le FBI… Les biens ont donc été revendus au profil de l’État, aux enchères. Les General Services Administration (GSA) ont donc décidé de mettre tout ceci aux enchères nous apprend le site Wral.Com.

Des enchères très avantageuses !

Cette vente aux enchères exceptionnelle n’est pas passée inaperçue à Atlanta. Des milliers d’articles de mariage, robes, costumes, diadèmes ou alliances ont été mis en vente à des prix très très compétitifs ! Des centaines de personnes se sont donc pressées pour dégoter la perle rare. Parmi elles, Charmai Harrell, future mariée qui a pu acheter une magnifique robe de mariée pour la modique somme de 46 dollars (soit environ 41 euros) ! Des prix imbattables ! « Je me sens comme une princesse », a-t-elle confié.

Un bon plan qui a même donné des idées à d’autres, comme Victoria Knotts, qui après 25 ans de mariage, envisage désormais de de renouveler ses vœux.

Une situation très inhabituelle d’après les fédéraux

Si cette vente aux enchères a fait pas mal d’heureux, la provenance de cette marchandise ne semblait inquiéter personne. Après tout, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cela dit pour David Robbins, directeur du bureau GSA, et ses collègues, ces biens ont laissé leurs traces dans les mémoires. En effet, dans le milieu du trafic de drogue, ils étaient plutôt habitués à devoir vendre aux enchères de belles voitures de sport ou des bateaux, c’était donc une première dans l’univers du mariage. « Peut-être qu’une boutique pour mariées semble être un endroit sûr pour cacher de l’argent issue de la drogue », a expliqué David Robbins.

Pari raté pour le cartel de la drogue, et super affaire pour les futures mariées !

vente aux encheres mariage drogue

SuzannePirazzi

Soyez le premier à commenter