Le régime de la séparation des biens en pleine hausse

 

Séparation des biens

 

Contrats de mariage, régimes multiples et autres paperasses, se marier n’est pas qu’une question d’amour, mais aussi d’organisation ! Dans ce domaine d’ailleurs, les Français ont une préférence croissante pour le régime de la séparation des biens. Une récente étude de l’Insee montre que le nombre de mariages effectués sous ce régime est passé de 6,1% en 1992 à 10% au cours de l’année 2010 !

 

Certains associent facilement ce régime à un manque de confiance d’un époux à l’autre. En somme, on a l’impression que ce régime nous crie : « Je t’aime bien, mais mes biens et mes comptes, t’es mignonne, je les garde pour moi ! ». Il peut pourtant s’avérer bien utile pour protéger Chouchou ! Ce régime est très prisé par les couples dans lequel l’un des deux conjoints n’a pas de revenu fixe : professions libérales, commerçants ou entrepreneurs notamment. Il permet ainsi de protéger financièrement le second conjoint : en cas de faillite ou de divorce, chacun pourra conserver ses biens sans risque !

 

Mais il peut aussi s’avérer être un piège en cas de divorce. La loi dit très clairement : « Les deux époux sont supposés avoir contribué aux dépenses du ménage à hauteur de leurs revenus ». Donc si Chéri (ou ex-Chéri…) a payé trois bouteilles de lait de plus que vous et qu’il a décidé de se venger, il est en droit de vous les réclamer. Ce n’est qu’un exemple. Ici, nous vous parlons de laitages, mais imaginez le guêpier quand on parle d’une résidence secondaire, construite au soleil, ou d’impôts !

 

En somme, il faut pouvoir faire confiance à Amour avant, pendant et en cas de pépin, après le mariage ! Bien qu’on ne vous souhaite que du bonheur en mariage, vous le savez bien !

 

D’ailleurs, si vous deviez opter pour un régime en particulier, serait-ce celui-ci ? Dites-nous tout !

 

Salomé Vincendon

Des couleurs, de la matière, de l'extraordinaire, je chine des idées pour un mariage plein de vitalité ! Mon pêché mignon ? Les cakes bariolés, à plusieurs étages, onctueux et toujours plus sucrés !

Soyez le premier à commenter