Musique et église : comment s’entendre ?

Pour les mariés qui ont choisi de célébrer un mariage religieux,  vous aurez à vous confronter à l’organisation de la célébration. Il faut bien reconnaître que les préparations religieuses s’adaptent de plus en plus à la nouvelle façon de vivre des couples et s’ouvrent aussi aux non pratiquants. Pourtant, reste un point sur lequel les jeunes mariés se heurtent parfois à la tolérance des officiants : la musique !

 

Petit guide pour allier religion et rythme pour que votre cérémonie de mariage vous ressemble !

 

Comment aborder le mariage à l’église ?

Un mariage, on est tous d’accord, c’est une fête. Mais lorsque l’on choisit de s’unir à l’église, il y a une certaine solennité à observer. S’il s’agit bien d’une célébration de votre amour, devant vos familles, vos amis, … les prêtres sont toujours sensibles au ton que vous donnez à la noce, notamment par le choix des textes et de la musique.

 

Votre mariage doit vous correspondre et vous représenter, mais il doit aussi coller au lieu que vous avez choisi. Aussi, n’abordez pas le mariage à l’église obstinément, mais prévoyez de vous adapter quelque peu au respect du lieu et de ses symboles.

 

Quelles musiques sont à proscrire ?

Premier point : sachez que le prêtre est le chef d’orchestre de votre célébration religieuse. Il doit donc avoir un droit de regard sur ce que vous choisissez. Il peut arriver que le prêtre refuse que vous diffusiez certaines musiques.

 

S’il est toujours possible de demander l’avis d’un autre officiant, sachez qu’il y a certains types de musiques qui seront systématiquement rejetés : hard rock, rap, musiques gothiques aux paroles blasphématoires, … En règle générale, la variété est assez peu appréciée, surtout lorsqu’elle est très populaire.

 

Quelles sont les valeurs sûres ?

La musique classique est une valeur sûre. Les gens d’église sont très souvent férus de musique et apprécient que l’église soit égayée par une jolie mélodie.

De façon générale, toutes les musiques instrumentales (sans une parole) seront acceptées. C’est l’occasion, pour des fans de rock, d’aller piocher dans des groupes qui revisitent les grands classiques du rock, version acoustique, comme Apocalyptica par exemple. Ces mélodies rock prennent alors un style très fastueux dans l’église.

Quel air à quel moment ?

Les moments les plus propices à l’originalité sont l’entrée et la sortie de l’église. Pensez à privilégier le solennel pour entrer et à choisir un air plus festif pour sortir de l’église et aller vers la fête. Entre temps, la musique est là pour servir d’intermède et illustrer ce qui est dit pendant la célébration. Mieux vaut donc éviter de placer là votre reprise folk de « Highway to hell ».

 

Enfin, les prêtres sont toujours très enthousiastes s’il y a des musiciens ou des choristes. Ils seront donc plus favorables à vos choix musicaux s’ils sont interprétés en direct, plutôt que si vous utilisez un disque. C’est donc le moment de mettre à contribution vos proches musiciens !

 

 

Marion

Présente sur Mariage.com depuis le tout début de l'aventure, je peux passer des heures à la recherche de LA robe ou de LA petite astuce de déco qui va rendre votre réception féérique.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter