Mariage, catastrophes et solutions

Tout est réglé comme du papier à musique, pas de faux pli ni de faux pas en perspective : votre mariage sera parfait. Oui, mais… il arrive, malgré tout, que tout ne se déroule pas exactement comme vous l’aviez prévu. Alors, pour les éviter ou pallier les petites catastrophes, on récapitule et on solutionne !

 

C’est moche : j’ai des marques de bronzage

C’est le faux pas absolu, la honte à éviter : les marques de bronzage qui ne sont pas raccord avec la forme de la robe de mariée… Une seule solution : appliquez du fond de teint très couvrant (un très bien ? Couvrance, d’Avène) et no transfert, pour éviter les traces sur votre robe. Mais si jamais vous faites une tâche…

 

Oups ! J’ai taché ma robe

A vous la lingette de détachant express. Cette petite chose devrait être présente dans votre sac de secours au même titre que votre poudre matifiante et votre rouge à lèvres. Car si vous vous tâchez à 3 heures du mat’, ce n’est pas bien grave, mais avant les photos, ça fait désordre.

 

Mon maquillage est loupé

Vous avez l’air d’une fille de petite vertu après passée entre les mains de la maquilleuse ? Parce qu’on n’est jamais à l’abri de ce genre de catastrophe, prévoyez la séance maquillage plusieurs heures avant la cérémonie : il vaut mieux faire des retouches que devoir tout enlever juste avant de partir pour la cérémonie, n’est-ce pas ? Le plus simple est, par ailleurs, de faire un test avant le jour J pour bien se mettre d’accord sur ce que vous voulez. Et ne voulez pas.

 

Le coup de la panne

Un problème de chauffeur ou de voiture arrive bien plus souvent qu’on ne le croit ! Alors pour vous éviter une randonnée en talons hauts jusqu’au lieu de la cérémonie de votre mariage, pensez à enregistrer le numéro d’un taxi dans votre portable. Parce que si personne ne peut vous dépanner, vous serez sauvée !

 

catastrophe mariage

 

Y’a pas photo ! (parce que y’a pas de photographe !)

On ne le répétera jamais assez : il faut absolument confirmer les prestataires 24 à 48  heures avant le grand jour. Mais, parce que deux précautions valent mieux qu’une (vous aimez quand on vous parle comme votre belle-mère ?), faites une liste des moments que vous voulez immortaliser en photo, et donner la à une personne de confiance qui les réalisera en cas de disparition de votre photographe.

 

 

Deux témoins valent mieux qu’un

Et quand on dit « deux témoins », c’est par marié. Pourquoi ? Parce qu’il en suffit d’un chacun pour pouvoir se marier. Ainsi, si vous prévoyez deux témoins par marié (ce qui est le plus courant), et que l’un deux est en retard ou absent pour une raison « x » ou « y », vous pourrez quand même vous passer les bagues au doigt !

 

 

La mariée est tombée

Imaginez : vous vous cassez la margoulette devant tout le monde ! La honte pour la mariée, tout ça à cause de chaussures glissantes… Pour éviter de vous retrouver avec votre jupon sur la tête, tailladez en surface la semelle de vos chaussures neuves (que vous aurez pris le soin de faire à vos pieds pour éviter les ampoules) et hop, à vous le safe dance floor.

 

 

Le coup des invités surprise

Ils avaient dit qu’ils ne seraient pas là et puis, finalement, les voici-les voilà : les invités surprise ! Comment les nourrir ? Tout simplement en appliquant ce conseil : si vous pensez que ça peut vous arriver, prévoyez au moins deux couverts de secours avec votre traiteur.

 

 

Quand la musique est (pas) bonne

Un DJ qui n’arrive jamais, et c’est la catastrophe pour ouvrir le bal (et pour toute la soirée, aussi, il faut bien le dire). Alors parce que, là encore, l’imprévisible aime s’inviter dans les mariages, soyez vous et votre promis des petits malins : préparez une play-list sur votre lecteur numérique et prévoyez au cas où une paire de baffles, sans oublier les câbles.

 

 

Il pleut des cordes

Ma pauvre dame, il n’y a plus de saisons, n’est-ce pas ? Alors pour éviter le drame,  48 heures avant le jour J, on vérifie les prévisions météo. Et  si la pluie s’incruste dans le décor, on achète un joli et grand parapluie qui, tant qu’à faire, va devenir un atout déco pour le mariage ! Il peut donc être transparent pour une discrète efficacité, soit très original pour l’utiliser en guise d’accessoire.
Et on garde le sourire, même en entendant pour la millième fois « mariage pluvieux, mariage heureux ! »

 

 

Et une assurance mariage ?

On n’y pense pas, et pourtant… Alors vous avez tout intérêt à vérifier auprès de votre organisme ce que prévoit votre contrat habituel. Les établissements qui accueilleront votre fête sont également couverts par leur propre contrat d’assurance mariage. Mais, si vous recevez chez vous, vous pouvez opter pour une extension ponctuelle de « responsabilité civile d’organisateur de fête » afin de vous prémunir du moindre pépin. Il existe par ailleurs des contrats « spécial mariage ». Un ultime conseil : décortiquez bien les conditions avant de signer.

Présente sur Mariage.com depuis le tout début de l'aventure, je peux passer des heures à la recherche de LA robe ou de LA petite astuce de déco qui va rendre votre réception féérique.

1 commentaire

Laisser une réponse