Le merveilleux mariage de Céline et Syril au cœur de l’automne

Le mariage de Céline et Syril a eu lieu à Montgaudry dans le Perche. Les amoureux se sont dit oui dans un décor d’automne authentique, à l’image de leur histoire. Leur union a été immortalisée par la photographe Camille Collin. Retour en images sur le plus beau jour de la vie de ce joli couple d’amoureux.

 

 

Comment s’est faite la rencontre ?

Nous nous sommes rencontrés en octobre 2014 et après de nombreux échanges épistolaires, des conversations téléphoniques à bâtons rompus, quelques rendez-vous et balades dans Paris, il était clair que nous étions en train de tomber amoureux… Quelques mois plus tard, nous avons échangé notre premier baiser.

 

 

 

 

 

Racontez-nous votre demande en mariage ?

Cette demande restera notre jardin secret. Ce que nous pouvons seulement en dire, c’est qu’elle ne fût pas comme prévu à la date anniversaire de nos 2 ans mais quelques jours avant, mon futur mari ne pouvant plus attendre…. Ce fût une merveilleuse surprise car je n’imaginais pas qu’il me demanderait ma main et ma réponse fût larmes, rires et un « oui » convaincu et affirmé.

 

 

 

 

Comment ont réagi vos proches ?

Syril avait informé son papa au moment de l’achat de la bague de fiançailles et sa question fût : »Tu es sûr qu’elle va dire oui ? », et il fût ravi d’apprendre que j’avais accepté. Nous avons ensuite fait la surprise à mes parents de descendre les voir le jour où nous avons visité LE lieu du mariage : nous leur avons donc annoncé le mariage, le lieu et le jour. Ils étaient très heureux pour nous.
Quant à nos amis, pour eux tout comme pour nous, notre union et notre mariage étaient une évidence.

 

 

 

 

 

Que représente le mariage pour vous ?

Ni Syril ni moi n’avions eu envie de nous marier avant dans notre vie alors que nous avions tous les deux eu des enfants de précédentes relations. Et tout à coup, parce que c’était lui et parce que c’était moi, le mariage prenait tout son sens. Nous adorions cette notion d’engagement auprès de l’autre, cette folie de penser possible de rester unis jusqu’à la fin de notre vie, ce grand saut vers un inconnu que nous souhaitions tendre, complice, sensuel, joyeux, cette promesse d’être là l’un à côté de l’autre pour se regarder grandir, pour s’accompagner dans les joies et les peines…

 

 

 

 

 

 

Quel thème de mariage aviez-vous choisi et pourquoi ?

Pas de thème particulier mais une envie de matériaux bruts, de DIY, de couleurs tendres, de jeux de tissus et d’une ambiance de douceur s’accordant parfaitement avec le lieu pour lequel nous avions eu un véritable coup de cœur…

 

 

 

 

 

 

 

Quel lieu de réception avez-vous choisi et pourquoi ?

Après avoir surfé sur de nombreux sites pour trouver le lieu événementiel, château ou autres qui puissent correspondre à nos envies, nous nous sommes rendu compte que nous avions envie d’un lieu qui nous ressemble et qui ait du sens pour nous… Et nous avons trouvé dans le Perche (région à laquelle nous sommes tous les deux attachés) une ferme rénovée par une femme de caractère et d’une belle spiritualité, anglaise d’origine, maître yoga… : le Tertre à Montgaudry. Déjà sur les photos, nous pensions avoir trouvé LE lieu mais sur place, ce fût le gros coup de foudre. En plus de l’atmosphère, de la beauté des paysages, de l’énergie des bâtiments, il y avait tout ce que nous souhaitions : une grande salle pour la réception, une salle pour la cérémonie laïque (mariage en octobre oblige), un espace pour tous les enfants, des couchages pour nous et nos familles et témoins. Nous ne souhaitions pas un grand mariage et le lieu permettait d’accueillir une cinquantaine d’adultes et 25 enfants.

 

 

 

 

 

La préparation de votre mariage : comment cela s’est-il passé ?

Une fois le lieu choisi et la date du mariage fixée, nous avions 5 mois pour préparer le mariage… et la première recherche que nous avons lancée a été celle de la robe, en compagnie de mes témoins. J’ai craqué dans un showroom bordelais pour un modèle de la créatrice Elsa Gary et j’ai donc pris rendez-vous au showroom parisien 15 jours plus tard. Après avoir essayé plus d’une dizaine de modèles en compagnie d’Elsa, je suis revenue à mon premier coup de cœur. Après, j’ai eu la chance d’être accompagnée par Cindy sur chaque essayage et ce fût un bonheur de voir évoluer ma robe selon mes envies… un décolleté profond et tout en transparence porté à même la peau, un dos retravaillé avec un plumetis et un fin bord de dentelle…Une robe bohème, romantique et sensuelle, assortie à des escarpins bleu vif de chez Patricia Blanchet.

Après, nous avons tout aimé faire nous-même ou en compagnie de nos proches : écriture de la cérémonie laïque, toute la décoration, création du repas avec mon amie Elodie de la cantine de cocottes, décoration florale, bouquet de mariée et couronnes réalisés par ma maman… Nous avons aimé imaginer chaque détail en amoureux et toute la préparation nous a rendus encore plus complices et heureux de se faire plaisir et de recevoir les gens que nous aimons.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avez-vous fait des do it yourself pour votre mariage ?

Dans les DIY, il y a eu toute la papeterie du mariage (création et fabrication maison des invitations, du livret de la cérémonie), la sélection des textes pour la cérémonie laïque, la décoration (récupération d’objets : palettes, vieux vinyles et l’achat de vases, vaisselle chez Emmaüs et en brocante), quelques commandes de dentelle pour la cérémonie laïque, du végétal cueilli autour du lieu de réception et une commande de fleurs passée chez un grossiste par ma maman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre plus beau souvenir dans la préparation ?

Pour moi, deux moments intenses : la visite du lieu et mes premiers essayages avec mes témoins, ma fille et ma belle-fille… et pour nous deux, chaque moment passé ensemble à en parler ou à concevoir et la dernière ligne droite 5 jours avant le mariage pour finaliser l’écriture de la cérémonie.

 

 

 

 

 

…et dans le mariage ?

Il y en a eu tellement mais je pense qu’après l’émotion de la mairie où nous avons réalisé que nous étions maintenant époux, la cérémonie laïque et notre échange de vœux ont été vraiment des moments magiques. Et nos invités nous ont surpris lors de la soirée avec des vœux accrochés à des tournesols… un défilé de tous nos amis et familles et nos bras chargés de cette fleur solaire.

 

 

 

 

 

 

Quel était votre budget de mariage global ?

Environ 10 000 euros (avec les postes principaux : lieu, traiteur, photographe, vin, les baby-sitters) pour une cinquantaine d’adultes et 25 enfants. Le vin a été commandé à la sœur et au beau-frère du marié, qui sont viticulteurs dans le Gard.

 

 

 

 

Crédit photo : Camille Collin 

Irène de Palacio

Soyez le premier à commenter