Comment fabriquer un cadre rempli de baisers avec vos amies à votre EVJF ?

Une idée d’animation originale pour animer un enterrement de vie de jeune fille, ce n’est pas toujours facile à trouver… Alors, pour éviter une invasion de strip-teasers ou de défis plus ou moins humiliants, on vous propose de glisser à l’oreille de vos témoins une idée de DIY parfait pour mettre de l’animation à votre bridal shower pour en conserver un joli souvenir.

 

DIY-cadre-rouge-a-levres-une

Ce dont vous avez besoin pour créer un cadre à bisous pour un EVJF

  • Un cadre photo de la taille de votre choix (à ajuster en fonction du nombre d’invitées)
  • Une feuille de papier cartonnée, de préférence blanche pour bien faire ressortir les traces de rouge à lèvres.
  • Un assortiment de rouges à lèvres (chaque invité peut apporter sa couleur fétiche)
  • Un feutre noir à la pointe assez fine
  • Un passe-partout (sous-cadre)

 

C’est parti pour créer le cadre à bisous de votre EVJF

La règle du jeu est simple : les invitées embrassent tour à tour la feuille cartonnée pour y déposer l’empreinte de leurs lèvres. Elles signent ensuite sous la trace de rouge à lèvres laissée sur le papier. Elles peuvent, s’il y assez de place pour tout le monder, laisser un petit mot ou raconter un souvenir en lien avec votre amitié et votre histoire.

 

DIY-cadre-rouge-a-levres-1

 

Une fois que toutes vos invitées ont immortalisé leur présence, il ne vous reste plus qu’à encadrer votre œuvre d’art. Attention tout de même : si vous l’encadrez sous verre, n’oubliez pas d’attendre que le rouge à lèvres sèche avant de placer la feuille cartonnée dans le cadre.

 

DIY-cadre-rouge-a-levres-resultat

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez déposer un passe-partout dans le cadre, pour mettre en valeur votre création pour y ajouter une touche chic.

 

Et voilà, vous pourrez conserver un souvenir simple et élégant de votre enterrement de vie de jeune fille… À vos rouges à lèvres  les filles !

 

Source : http://www.celebrations.com/

Juliebonnefoi

Soyez le premier à commenter