Eviter de se brouiller avec nos parents lors de la préparation du mariage : comment faire ?

Comment éviter de se brouiller avec papa et maman pendant les préparatifs du mariage ? En voilà une bonne question ! Malheureusement je dois vous dire qu’il n’y a pas de solution miracle. Vous ferez forcément des choix qui plairont plus ou moins à votre entourage. Mais après tout : c’est votre mariage. C’est votre moment et cette union est censée être le plus beau jour de votre vie, non celui de vos parents (enfin, un peu quand même parce que c’est leur fifille ou leur fifils qui se marie). Le but n’est pas qu’en l’espace de quelques mois vous vous brouilliez avec tout le monde. Voici donc de précieux conseils pour éviter de déclarer la troisième Guerre Mondiale à votre famille !

 

Après l’annonce du mariage : quand les parents commencent déjà à avancer leurs idées…

Vous venez à peine d’annoncer la bonne nouvelle et déjà vos parents ressortent le classeur qu’ils avaient préparé « au cas où ». En fait, ils ont déjà tout prévu. Le lieu, le traiteur, le DJ… Tout y passe. Ils ont même stocké quelques devis que leur avait réalisé la fleuriste du village…. A ce moment-là, cette pensée est susceptible de vous traverser l’esprit : « c’est moi où ils essaient de faire un remake de leur propre mariage ? »  Bon, allez-y en douceur mais n’hésitez pas à les freiner dans leur élan. Partagez vos envies, expliquez vos choix. Évidemment, veillez à prendre en compte leurs recommandations. Rien ne sert de partir avec, en tête, l’idée que seuls, Chéri et vous, serez les maîtres de toutes les décisions. Tout est une question de bonne communication. Elle doit être régulière et équilibrée entre les deux familles. Il ne faut pas que l’un de vous se sente exclu de l’organisation. Les non-dits et les mal-entendus seront sources de disputes et risqueraient de vous brouiller avec votre famille ou votre belle-famille. C’est un moment unique que vous allez partager ensemble, alors tâchez d’en garder un bon souvenir ! Et sinon, à quels problèmes peut-on se heurter ?

 

Le lieu de réception : respect de la tradition ou lieu insolite ?

Vous avez choisi de vous marier sous l’eau, dans un palace ou encore à l’étranger mais ce n’est pas ce qu’avaient prévu vos parents ? C’est parfois délicat quand ils vous aident à financer le mariage de mettre des freins à leurs envies. Cependant, si ce lieu insolite pour votre mariage vous tient réellement à cœur et que vous pouvez vous le permettre financièrement, expliquez leur que vous vous occuperez de ce point là. La tradition veut que le mariage soit célébré dans la commune de la mariée. Seulement voilà, vous aviez prévu de le faire ailleurs. Afin d’éviter de froisser vos parents, proposez des alternatives. Vous pourriez célébrer le mariage civil la veille, en petit comité dans votre village natal et faire ce que vous aviez prévu pour la cérémonie ? Si c’est une question d’invités, envisagez de faire une petite réception avant ou après votre union avec les personnes qui n’auraient pas pu y assister à cause de la distance.

 

Gérer la liste des invités avec ses parents

On le sait tous, dès qu’on parle d’invités, nos parents nous déballent une liste. Le genre de liste qui pourrait parfois remplir à elle seule la totalité des places disponibles. C’est toujours un peu délicat de leur faire comprendre que nous aussi on aimerait bien être avec nos amis à notre mariage…Soit vous n’avez pas peur de leur dire « non » (courageux !) et vous leur expliquez gentiment que votre budget est très limité, que vous souhaitez uniquement réunir les personnes qui vous sont chères. Si cela constitue réellement un sujet de discorde, vous leur proposez d’inviter les fameuses personnes qui se rajouteraient à votre liste initiale à condition qu’ils prennent en charge la part traiteur qui leur correspond. Si bien sûr vous n’avez aucun problème de budget, vous éviterez des embrouilles inutiles en invitant tout le monde.

La cérémonie de mariage : laïcité, religion…, on parle de ses envies à sa famille  et on tente les compromis

La grand-mère de votre chéri est très croyante. Vous le savez, si vous osez ne pas préparer de cérémonie religieuse, vous vous mettrez mamie Odette à dos et toute sa famille. Si vous êtes tous deux baptisés, faites un petit compromis et optez pour une bénédiction. Moins longue que la messe traditionnelle, elle contentera les croyants et n’ennuiera pas les laïques.

Jour J : les derniers à gérer avec la famille, on délègue !

Vous avez travaillé dur avec vos parents et beaux-parents pendant plusieurs mois et vous avez mérité de lâcher du lest. En début de matinée, accordez-vous un moment privilégié avec eux. Même court, cela vous permettra de souffler, de faire un petit bilan et surtout rigoler des mauvaises surprises que vous avez rencontré pendant la préparation du mariage ! Il n’est pas question de se brouiller parce que votre maman n’a pas pu assister à la cérémonie à cause du traiteur qui était en retard. Il est temps de déléguer la logistique à vos témoins, vos amis ou à un wedding planner….Vous confectionnez des fiches bien détaillées sur le programme de la journée et vous leur confiez. Tout doit y figurer pour faciliter le bon déroulement des impératifs.

 

 

Quoi qu’il arrive, n’oubliez pas que la préparation d’un mariage peut-être très stressante. Alors pas besoin d’envenimer la situation avec des querelles inutiles, souvent animées par des conflits antérieurs….Prenez du recul, soyez conciliante avec votre papa adoré et votre mamounette pour qui la finalité de cette union sera de vous voir voler de vos propres ailes et quitter définitivement le nid familial. Allez, bon courage les Brides To Be !

Marie La Fraise

Future mariée mordue de cuisine, de mode et de tout ce qui touche au mariage...conseils, astuces, trouvailles et le tout servi avec une touche de bonne humeur.

    Soyez le premier à commenter