8 choses à savoir pour ne pas se faire avoir par les prestataires

Vous voilà lancés dans vos préparatifs de mariage, même très bien avancés. A force de sillonner le net à la recherche du meilleur prestataire, lire les moindres articles que vous trouvez sur les trucs et astuces pour ne rien louper de ce grand jour, vous pensez que le monde du mariage n’a plus aucun secret pour vous. Avez-vous quand même pensé à tout ? Virginie Mention, Wedding Planner pour Ceremonize, vous briefe sur les 8 points à savoir pour ne pas vous faire avoir par de potentiels prestataires.

 

top cake mariage choix du prestataire

Attention à la signature du contrat avec votre prestataire de mariage

Lorsque vous serez décidés sur un prestataire, il faudra formaliser votre accord par la signature d’un contrat qui précisera vos obligations mais aussi celles du prestataire. Ne vous laissez pas acheter par un joli sourire et un « on va pas s’embêter avec la paperasserie » ! Et bah si, il le faut ! Il n’y aura certainement aucun problème entre vous et le prestataire, mais si jamais il y a un différend, cette paperasserie vous sera très utile. N’hésitez pas à lire la moindre petite ligne et à demander des précisions si tel point ne vous semble pas clair.

 

Le versement du premier acompte

Il doit être précisé dans le contrat. Demandez à quel moment votre acompte ou arrhes seront encaissés. Pour certaines prestations, il est normal que le prestataire l’encaisse relativement rapidement. Cela sera le cas pour les prestataires devant engager un travail rapidement après la signature. Pour les autres prestataires comme le traiteur par exemple, là il s’agit avant tout d’une avance de trésorerie plutôt qu’un acompte pour commencer un travail, demandez à ce qu’il soit encaissé bien plus tard (1 mois avant le mariage ?). En attendant ce chèque servira de garantie en cas d’annulation de dernière minute.

 

Le solde à verser doit être préciser dans le contrat

Là aussi le versement du solde doit être précisé dans le contrat et sachez que, sauf cas particuliers, le solde sera à verser le jour du mariage. D’ailleurs n’hésitez pas à confier cette tâche à une personne proche qui fera le tour des prestataires pour leur remettre leur chèque.

 

Prendre en compte les frais de déplacement du prestataire

Il est normal que les frais de déplacement engagés pour votre mariage soient remboursés au prestataire. Oui, mais dans la limite du raisonnable tout de même ! Si par exemple vous vous mariez en Bretagne et que vous tenez absolument à ce que cela soit le photographe X de Paris qui couvre votre mariage, il est normal de lui rembourser son déplacement. Pour le prestataire qui a 10 km à parcourir, ça l’est moins. Établissez avec votre prestataire ce qui devra donc lui être remboursé mais surtout exigez de lui rembourser les frais réels, sauf s’il vous propose un forfait moins cher.

 

Valider le temps de présence de chaque prestataire lors de votre mariage

Il est très important de bien valider le temps de présence de chaque prestataire. Certains proposent des forfaits « horaires », d’autres des forfaits « soirée », quelle que soit l’heure de fin.

 

Pour un DJ par exemple, c’est plutôt un forfait soirée qu’il doit vous proposer car s’il vous propose un forfait avec cinq heures de présence et heures supplémentaires à partir de minuit… il y a, comme qui dirait, un petit souci non ?

 

Pour le photographe avec qui vous avez prévu de rester jusqu’à la pièce montée qui généralement est servie à partir de 23 heures 30 (idéalement), si finalement vous avez eu un gros décalage dans la journée et que votre pièce montée ne sera servie qu’à 2 heures du matin : prévoyez au préalable ce genre d’imprévu avec les prestataires concernés pour voir s’ils vous facturent des heures supplémentaires, ou s’ils sont souples et vous laissent un peu de marge. Cela serait dommage que sous prétexte de budget, vous ne pouvez pas payer les heures supplémentaires du photographe et ainsi louper les belles photos de votre pièce montée.

 

Le repas du prestataire le soir du mariage, dois-je en tenir compte ?

C’est souvent une grande question qui se pose à tous les coups : dois-je nourrir ou non mes prestataires ? La réponse est Oui ! La nuance que je souhaite apporter serait que seuls les prestataires présents toute la journée ou toute la soirée sont concernés. En effet, ce n’est pas très pratique pour un prestataire, comme le photographe qui vous suit toute la journée ou encore le vidéaste, voire le DJ de prévoir sa gamelle ou d’aller s’acheter un sandwich (et donc s’absenter alors qu’il est censé être à votre mariage). Ainsi le caricaturiste qui aura croqué pendant 1 heure 30 vos invités, ou encore le cake designer venu juste livrer et présenter votre wedding cake, ne sont pas censés vous réclamer un repas. Pourtant, par expérience et pour l’avoir déjà vécu, il y en a qui le font. A vous de voir le nombre de prestataires concernés ou proposez leur en échange une coupe de champagne et quelques pièces cocktails qui feront toujours plaisir.

 

Précisez le travail du prestataire en amont, pendant et après le mariage

Dans certains cas, il faut bien faire préciser auprès du prestataire ce qu’il fait exactement et ce qu’il doit fournir. Par exemple si vous louez une voiture, la décoration florale n’est pas prévue d’office (eh oui !). Faites-le préciser pour éventuellement en prévoir une si vous le souhaitez. Ou bien si vous faites une cérémonie laïque sur votre lieu de réception, faites-vous préciser si des chaises seront mises à votre disposition ou si vous devrez en louer et qui les mettra en place (et là, grande surprise, ce n’est pas forcément prévu par la salle ni le traiteur, surtout si vous louez des chaises à l’extérieur). Ou autre exemple pour le traiteur, il ne reprend pas d’office avec lui toutes les ordures (et pour peu que le lieu demande à ce que les poubelles soient ramenées !) ou bien ne prévoit pas forcément de faire le ménage à la fin de sa prestation… Et si la salle de réception que vous louez vous demande de passer le balai à votre départ, il faudra vous y coller !

 

Revalidez chaque service demandé avec chacun des prestataires du mariage

Quelques jours avant le mariage, revalidez avec chaque prestataire sa prestation : à quelle heure il doit arriver, tout ce qu’il doit faire etc… Et après votre rendez-vous (de visu ou téléphonique), n’hésitez pas à envoyer un mail de confirmation de tous ces points. Cela vous permettra d’ajuster les éventuels imprévus ou d’être sûrs que vos derniers changements envoyés par mail il y a un mois ont bien été pris en considération. En règle générale, n’hésitez pas à lire et relire les contrats qui vous sont proposés. Si quelque chose n’est pas clair, n’hésitez pas à en faire part à votre prestataire afin de lever vos interrogations.

 

https://www.mariage.com/prestataire-mariage/listing/ceremonize

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien ! D'ailleurs, je ne vous l'ai peut-être pas dit, mais moi aussi je me marie prochainement et ce sera champêtre chic et vous les amies, qu'avez-vous choisi ? Dites-nous tout dans la rubrique "vos questions/réponses", je vous y attends pour papoter entre Brides To Be !

Soyez le premier à commenter