7 conseils pour bien négocier avec vos prestataires pour le mariage

Lorsqu’il s’agit de commencer à organiser votre mariage, de faire le tour de tout ce que vous désirez pour rendre ce jour inoubliable, l’addition peut vite se révéler salée. Mais inutile de vous endetter sur 20 ans pour que cette journée féerique et marque les mémoires. L’important est de comparer les devis et de bien négocier avec vos prestataires pour le mariage. Alors un seul mot d’ordre : négociez ! Voici 7 précieux conseils qui pourraient bien vous faciliter la vie et ne pas vous faire tomber en zone rouge chez le banquier.

 

negocier avec prestataire de mariage

Informez les prestataires du mariage des devis proposés par leurs concurrents

Évitez de vous extasier devant un professionnel, même si les services qu’il vous propose vous satisfont. Prenez votre temps avant de dire oui. En montrant que vous cherchez à connaître les prix du marché, vous prouvez que vous n’êtes pas du genre à vous laisser berner. Pour cela, il faut connaître votre sujet sur le bout des doigts et savoir exactement ce que les concurrents proposent pour le même prix. Cela vous donnera une certaine crédibilité qui incitera le prestataire à négocier.

Proposez des deals aux prestataires de votre amriage

« Lorsque j’ai visité le lieu de réception, j’ai proposé au prestataire qu’en échange de la réservation de la salle et du traiteur, il m’offre le service pour la soirée. Sur le coup, je me suis sentie culottée, mais ses tarifs étaient légèrement au dessus de notre budget », raconte Karine, mariée depuis quelques semaines. Peu de futurs époux osent présenter un telle négociation. Pourtant, cela peut permettre de s’offrir une prestation légèrement hors budget sans voir son compte en banque virer au rouge.

Employez la formule magique « Un geste commercial serait bienvenu ! » avant de dire oui à un prestataire

À tous les coups ça marche. Au pied du mur, le prestataire ne peut qu’accepter. Vous pourrez ainsi négocier les droits bouchon avec un traiteur s’il y en a, une réduction sur la paire de chaussures si vous prenez une robe de mariée dans la boutique, etc… Mis bout à bout, ces « gestes commerciaux » vous feront faire une économie non négligeable pour sur votre budget de mariage.

 

Considérez les nuances linguistiques lorqu’un prestataire de mariage vous établit un devis

Soyez sûre de tout comprendre. Par exemple, faites la différence entre arrhes et acompte. Les arrhes représentent une avance du coût de la prestation pour le mariage. En cas de désistement, vous perdrez cette somme mais vous n’aurez pas à verser le reste. Au contraire, un acompte engage définitivement les jeunes mariés comme le prestataire dans le mariage. En cas de désistement, la victime pourra réclamer la totalité de la somme ainsi que des dommages et intérêts. Il semble donc préférable de verser des arrhes.

Vérifiez les devis de vos prestataires de mariage

Attention, les tarifs varient d’une saison à l’autre.Votre prestataire peut vous avoir verbalement annoncé un prix qui a été modifié quelques jours plus tard. Les bonnes questions à vous poser sont donc : quelle est la date limite des prix énumérés ? Les tarifs proposés incluent-ils la TVA ? Que se passe-t-il en cas d’annulation ? Pensez également à traquer les extras en vous assurant que vous ne payez que ce dont vous avez vraiment besoin. Il n’y pas de petites économies !

 

Employez les mots qui font mouche pour négocier avant de signer un devis pour votre mariage

Pour attirer la sympathie de votre interlocuteur et obtenir ce que vous voulez, veillez à utiliser le bon ton et les mots clés. Il s’agit du grand jour de votre vie et vous devez vous montrer exigeante et sûre de vous. Soyez alerte et ne baissez pas la garde sur vos volontés pour le jour J.

 

Soyez flexible pour faire des économies sur votre budget de mariage

N’hésitez pas à modifier la date de votre mariage afin de bénéficier des meilleurs tarifs. Pourquoi, par exemple, ne pas choisir de vous unir en automne  ou en hiver ? L’arrière-saison est souvent agréable, les prix seront un peu inférieurs et vos invités peut-être plus disponibles qu’à la veille de leurs vacances. Il est en effet vrai que se marier en juillet n’a pas le même coût qu’une union en plein mois d’octobre. Vous marier en octobre pourrait vous faire bénéficier aussi de beaux avantages, notamment financier. Vous pourrez sûrement négocier plus facilement le prix de la salle de réception, mais aussi le prix du traiteur, du wedding planner ou encore du photographe… Pensez-y si cela ne vous pose de problèmes de vous marier en saison automne ou hivernale.

 

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien !

2 Commentaires

  • Répondre janvier 3, 2018

    Anonyme

    En tant que prestataire je trouve cet article absolument aberrant. D’une part les prestataires quels qu’ils soient fixent leur tarif notamment en fonction de leur charges et c’est souvent incompressible (oui nous avons des échéances d’emprunt pour notre maison et que sais-je). De plus demander une « négociation » reviendrait à dire « votre travail ne vos pas cela », c’est complètement dénigrant.
    Les mariés eux non plus ne travaillent d’ailleurs pas pour la gloire il est important de le souligner. Mettez vous à leur place, qui apprécieriez-vous que votre employeur arrive en fin de mois en vous disant « vous me faites une petit réduc ce mois ci ? »… c’est exactement la même chose, vous en seriez atteré. Si les tarifs sont parfois onéreux c’est aussi parce que les charges auxquelles ils doivent faire face sont très importantes : taxes divers, charges sociales etc… Ils investissent dans la pub, un site internet, salons, annuaires prestataires (oui c’est payant !), flyers etc que sais-je pour « trouver » des clients et en contrepartie ceux-ci viennent encore leur demander une remise…imaginez un peu ce que ça implique tout est tiré vers le bas !
    Demandez-vous surtout pourquoi un prestataire accepterait facilement de vous faire une remise … a-t-il du mal à trouver des clients parce que franchement en ce qui me concerne je refuse catégoriquement de travailler à perte.. quel en serait l’intérêt exactement ?! Ou alors le prestataire qui vous fait une remise sans sourciller et qui continue de gagner de l’argent aura sans doute bien gonfler ses tarifs au préalable..donc au mieux vous aurez payer au « juste prix » mais ce ne sera en aucun cas une prestation remisé.. voilà comment certains peuvent « berner » les clients..
    Je trouve qu’il existe un panel assez large de prestataires pour pouvoir trouver chaussure à son pied et ça implique donc un prestataire qui « entre dans son budget »… oui on ne peut pas forcément tous se payer tous une porsche c’est la vie et ce n’est pas pour autant qu’on va tous chez ce célèbre concessionnaire avec le budget d’une dacia en quémandant une remise.
    Un peu de décence svp et de respect pour les prestataires !

    • Répondre janvier 5, 2018

      dj-chanteur professionel

      Eh bien, je suis d’accord avec vous, anonyme, c’est aberrant et non professionnel
      on est des humains et pas un pack de lait
      confondez pas salaire et prix de gros sur marchandise
      toujours négocier vers le bas finit par dégouter et vous retrouver sans professionnel sérieux
      c’est pour cela que je fais plus de mariage
      c’est pas une démarche pro , donc forcement on ne pourra pas donner le meilleur de nous même
      si vous ne voulez dépenser que dans vos costumes et le chateau, ou le gîtes et plus de budget pour artiste ou le dj faite vous même la soirée
      et aller chez super u pour la sono et la bouffe c ‘est pas chère

Laisser une réponse