Le jour où il a sorti l’écrin de sa chaussette…

Un amoureux la tête dans les chaussettes, un petit restau qui ne paie pas de mine, un joli écrin rouge… Lucie, mariée heureuse et épanouie?  nous raconte la drôle et renversante demande en mariage de son cher et tendre.

 

Séquence émotions les copines !

Je me souviens de sa demande en mariage comme si c’était hier. Nous étions un 28 mai.. Il faisait très chaud, vraiment très chaud. Je me demande d’ailleurs comme j’ai fait pour ne pas tomber dans les pommes lorsque mon homme s’est mis à genou. La chaleur me montait tellement à la tête. Pour fêter notre anniversaire de rencontre, nous avions pris l’habitude avec Loïc d’aller dîner dans un petit restaurant, niché au cœur de Saint-Germain en Laye. L’endroit ne payait pas de mine mais nous nous y sentions comme chez nous. Mais ce jour-là, les choses se passèrent différemment.

 

Un très long diner…

Pour Loïc, pas pour moi. Tout au long du repas je l’ai senti mal à l’aise, pas dans son assiette pour tout vous dire. Pour lui, manger semblait être une épreuve interminable. J’ai donc commencé à me poser de sérieuses questions. Est-il malade ? A-t-il avalé de travers ? Veut-il m’avouer qu’entre nous c’est terminé ? Oui, au final même cette question ridicule m’a traversé l’esprit. Je n’avais pourtant rien à craindre mais Loïc était si bizarre. Plus le repas avançait plus il blêmissait. Moins il semblait digérer ses tagliatelles au saumon, plus je reculais ma chaise pour ne pas être dans son viseur. A voir sa tête, plus rien ne me rassurait. Résultat, moi qui croyais passer une bonne soirée, je n’avais qu’une hâte : c’était rentrer et oublier ce diner catastrophe. Mais encore une fois pas de chance, mon cher et tendre infirme avait besoin de prendre l’air. Direction les jardins du château de Saint-Germain pour flâner.

 

Le (deuxième) plus beau jour de ma vie

Mon Dieu écourtez cette soirée ! Alors que Loïc retrouvait peu à peu des couleurs, il s’arrêta net devant moi. Quoi encore ? Tellement « saoulée » et déçue que nos 3 ans restent à jamais marqués par ce tête à tête « microbien », je n’avais aucune envie de regarder mon copain dans les yeux. Pour se faire pardonner de son drôle de comportement, il se mit maladroitement à genou. Mais qu’est-ce qu’il magouille encore ? Le voyant se débattre avec sa chaussette imprimée jacquard, je ne saisissais plus rien. Loïc devenait fou. C’est là que je le vis. Un petit écrin tout rouge posé dans la paume de sa main. Magnifique. Sublime. Sensationnel. Je sentis soudain des papillons me gratter le ventre. Ouii ! Ouii ! OUii ! Ouii ! OUii ! Je crois avoir prononcé ce mot mille fois et si fort qu’une mamie a ouvert sa fenêtre pour me demander de baisser d’un ton. Ouii ! Ouii ! Alors voilà pourquoi Loïc était si mal. Toujours le genou planté dans les graviers (j’avais mal pour lui), mon amoureux avoua enfin pourquoi il était si mal. La peur que je dise non et que j’aille voir ailleurs si l’herbe était plus fraîche. N’est-ce pas mignon ? Pas question de le quitter ce petit bonhomme. Tellement heureuse qu’il demande ma main, j’ai bien cru l’étouffer en l’embrassant. Mais le bonheur ne se contrôle pas les girls ! Il va falloir peut-être penser à le dire aux parents maintenant. Mais ça c’est une autre histoire… Je vais me marier !

 

mais-quest-ce-quil-magouille-encore_408_8615

 

Ferrere Vanessa

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien !

  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter