Quand Pierre fit sa demande à Anne-Sophie…

Rendez-vous amoureux, près de la Tour Eiffel. C’est l’heure Pierre… L’heure de demander la main de celle que tu aimes tant… Anne-Sophie. Les amoureux nous racontent chacun à leur manière, ce jour où Pierre posa son genou à terre et ouvrit l’écrin.

 

Pierre se confie…

Je m’étais dit : pourquoi donc attendre ? Cela faisait déjà des mois, des années qu’on en parlait.  Moins de 24 heures après avoir enfin mis la main sur « ZE-bague-de-la-mort » que je cherchais depuis tout ce temps, j’étais prêt ! Pas de speech préparé, de toute façon c’est le cœur qui parle dans ces moments-là ! Il fallait que j’aille droit au but, mais pas comme un marseillais, non ! Non, je voulais libérer tous ces papillons de bonheur, voir loin dans la vie et que dans cette perspective, nous soyons à deux, main dans la main, et avec plein d’autres petites mains qui ressembleraient aux nôtres. Façon « How I Met Your Mother » en somme, mais sans les 8 dernières saisons en trop ! Ahah !

 

Pour vivre ce rêve…

Pas le choix : c’était la réponse positive ou bien… Ou bien, rien du tout à vrai dire, puisque jamais une autre réponse que l’affirmative ne m’avait traversé l’esprit. Bon alors pour le plan, désolé par avance chères lectrices : je n’ai pas de secrets complètement fous à dévoiler à vos chers et tendres pour vous faire dire « oui ».  Pas de recette magique pour une demande inoubliable ! Enfin j’imagine que si vous lisez cela, c’est que vous avez déjà dû lui répondre que vous étiez ok ! Bref, le soir venu, je lui ai dit : « Hey ça te dirait une petite balade ? »  J’ai pris mon vieux sac à dos que je n’ai pas remis depuis ma classe de 3ème avec deux flûtes et une bouteille de champagne. Nous étions dehors, « mano en la mano », en route vers une des plus belles vues que l’on puisse admirer de la Tour Eiffel. Nous nous asseyons sur un banc et nous nous mettons à discuter. J’entends mais je n’écoute pas : la suite approche trop vite dans ma tête….

J’y vais… Je lui dis ce qu’elle a déjà entendu des centaines de fois… Elle est la femme de ma vie ! Je veux passer le reste de mon existence avec elle. Je l’aime. En moins de deux secondes je me retrouve à un genou à terre. Clint Eastwood de la place Vendôme, je dégaine le solitaire.
« Veux-tu m’épouser ? »
« Oui ! »

 

 

 

 

Anne-Sophie nous raconte…

Je crois que je me souviendrai de ce jour toute ma vie. Premièrement, parce que j’avais vraiment passé une journée horrible. Deuxièmement, parce qu’elle s’est parfaitement finie à ma grande surprise. Il y a des matins comme ça, où dès le pied posé au sol, on sait directement que les heures qui suivent vont mal se passer. J’avais peu dormi, je m’étais réveillée avec des maux de tête terribles et il y avait des problèmes sur ma ligne de métro, sans compter la rame bondée…  Au travail, ce n’était guère mieux. J’avais enchainé gros boulots et réunions, toujours avec la tête lourde et douloureuse.  En bref, je n’avais qu’une envie : rentrer au plus vite à l’appartement pour me relaxer, boire une briquette de lait de soja au chocolat, m’allonger sur le lit et surtout voir mon amoureux.

 

Après une dure journée…

Après cette pénible journée, nous nous sommes retrouvés et après quelques courses rythmées par mes grognements et mes « j’ai mal à la tête » exprimés toutes les 5 minutes, nous sommes rentrés tranquillement. D’accord je n’étais pas bien, cela dit, ses petits mots et ses petits bisous que j’aime tant m’ont tout de suite remonté le moral. A la suite du dîner, voyant que je n’allais pas mieux, Pierre me proposa de faire une promenade. Un énorme sourire se dessina en moi. J’avais besoin de prendre l’air. Et hop, nous étions partis pour un petit tour du quartier que j’affectionne tout particulièrement. Il y avait peu de gens dans les rues, le soleil se couchait tendrement, nous étions main dans la main, tout était parfait. Quelques centaines de mètres et nous nous retrouvâmes face à la Tour Eiffel. Pierre me proposa de nous asseoir sur l’un des bancs de la place et nous nous mirent à contempler le ciel et son dégradé de rose et de bleu. C’était le mois d’avril mais il faisait bon, nous étions bien. Je nageais dans le bonheur. En fait, depuis que je suis avec lui, je nage constamment dans le bonheur.

 

 

Une jolie demande….

Pierre se mit devant moi et un genou à terre, fit sa demande, un écrin dans la main. « Oui, oui, bien-sûr que oui ! » Que pouvais-je dire d’autre ? J’attendais ce moment depuis des mois. Un bisou puis vint le moment de passer la bague au doigt. Et là, l’angoisse, je réalise que mon vernis est tout écaillé (je suis bien une fille… !). J’ai un peu honte mais je suis tellement honorée de devenir la fiancée de Monsieur Pierre que rien ne peut m’atteindre (surtout pas une histoire de vernis !). A nous la grande aventure des préparatifs du mariage ! Rendez-vous le 23 août 2014 pour le mariage civil les amies ! Le mariage religieux aura lieu le 30 août 2014.

 

 

 

annesophieetpierre.blogspot.com

Marion

Présente sur Mariage.com depuis le tout début de l'aventure, je peux passer des heures à la recherche de LA robe ou de LA petite astuce de déco qui va rendre votre réception féérique.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter