6 jolis bijoux nous content l’histoire de la bague de fiançailles…

N’avez-vous jamais été curieuses de connaître l’histoire des bagues de fiançailles ? La team de Mariage.com vous propose ici de perfectionner vos connaissances et d’assouvir votre soif de connaissances… De l’ère victorienne à aujourd’hui, retraçons ensemble l’évolution de bagues de fiançailles, tout cela en sautillant entre pierres précieuses et diamants…

 

L’ère victorienne (1835-1900)

Nommée ainsi après le règne de Reine Victoria, l’ère victorienne a vu naître des bijoux très romantiques, des pièces précieuses très en phase avec les goûts de la souveraine. Ici, la nature inspirait beaucoup les créateurs et les pierres les plus utilisées étaient les plus colorées comme l’onyx noir, les saphirs, les émeraudes, les améthystes, les rubis ou encore les opales.

 

 

L’époque édouardienne (1900-1914)

L’époque Edouardienne est la période suivant l’ère victorienne. Elle s’est déroulée sous le règne d’Edouard VII, fils de la Reine Victoria. Ce dernier amena avec lui une certaine élégance et sophistication lorsqu’il accéda au trône. Les pierres de référence en cette période étaient les diamants, les perles ainsi que les saphirs. A noter qu’à cette époque, en général, les anneaux étaient une coutume acceptée dans laquelle de plus en plus de gens, au sein des classes moyennes notamment, étaient capables de s’acheter des bijoux grâce à la période de prospérité dans laquelle ces personnes vivaient.

 

L’Art Nouveau (1895-1915)

On se souvient des bijoux de la période nommée Art Nouveau pour leur esprit artisanal. Les pierres les plus utilisées étaient à cette époque les perles, les agates, l’émail, les opales, ou encore les pierres de lune. Chaque bague était alors customisée selon les désirs de ses propriétaires.

 

L’ Art Déco (1915-1935)

Avec l’entrée dans le XXe siècle, les femmes ont de plus en plus joué avec la carte de l’audace. Et ce se reflétait dans leurs parures. Pour la première fois, les bijoux étaient de forme géométrique. Ils étaient également très voyants. L’époque Art Déco marque un vrai renouveau dans l’univers de la joaillerie, avec de nouvelles techniques de production, plus modernes, qui permettaient ainsi de créer de nouveaux designs. Les diamants, les saphirs, les émeraudes, les onyx, ainsi que le corail étaient très populaires à cette époque.

 

Le Rétro (1935-1950)

Le look glamour des stars hollywoodiennes dans les années 50 a énormément inspiré les créateurs de bijoux. Pendant la période rétro, les pierres les plus populaires étaient la citrine, l’aigue-marine, ainsi que l’améthyste. On utilisait beaucoup l’or rose et l’or jaune, et on appréciait également les bijoux imposants ainsi que les diamants.

 

L’époque moderne (1950 à nos jours)

Bijoux fins, imposants, en or, en argent ou colorés, tout est permis aujourd’hui. Les styles varient et chacun assume son univers, qu’il soit glamour, romantique, bohème, bling-bling… La mode est un fourmillement de styles et d’envies. Mais il est à noter tout de même qu’aujourd’hui encore, le diamant est toujours le meilleur ami de la femme, la preuve dans ce bel article sur les alliances en diamants

 

Ferrere Vanessa

Tombée dans le chaudron du mariage, quand je me mets en mode "recherche de bonnes idées" pour mes lectrices, plus rien ne m'arrête. Reine de la débrouillardise, je pioche sans cesse à droite, à gauche, pour vous aider à mettre en scène le plus beau jour de votre vie et pour faire de Mariage.com votre nouveau meilleur ami au quotidien !

  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter