Ouverture de bal : valse, slow ou medley, à vous de choisir !

Certains l’ont peut-être oublié mais la tradition veut que la mariée ouvre le bal de son mariage par une valse dansée aux bras de son père. L’exercice dure une à deux minutes, ensuite, le marié entre en scène et reprend sa belle tandis que beau-papa fait danser la mère du marié. C’est alors que tous les invités sont autorisés à entrer en piste.

Vous trouvez cela trop cliché ? Alors rassurez-vous : de plus en plus de mariés décident de faire eux-mêmes l’ouverture du bal en choisissant la chanson qui leur tient le plus à cœur ou qui définit le mieux leur histoire d’amour. D’ailleurs, pourquoi se contenter d’une seule chanson ? « La tendance est aux medleys, une formule qui permet d’incorporer de nombreux styles musicaux : classique, rock, valse, électro, slow… En ce qui nous concerne, nous le fournissons directement aux mariés suivant la sélection de leurs titres. Nous leur proposons également de projeter leur clip en version medley sur des écrans, afin de rendre la scène inouïe », témoigne Florent, DJ dans une société dédiée à l’événementiel en région Lorraine, DJ Florent S Animation.

Que vous choisissiez la valse ou le medley, il ne vous reste plus qu’à réviser vos pas car être un bon danseur ne s’improvise pas et c’est même une qualité de plus en plus rare. Vous pouvez vous entraîner tous les deux mais le mieux est encore de prendre quelques heures de cours chez un professionnel qui vous aidera à préparer votre ouverture de bal. Et si la danse n’est définitivement pas votre truc, optez pour la seule qui soit à la portée de tous : le slow.

crédit photo : Jérôme de Lisle – Marie Astier

Découvrez le top 10 des chansons les plus demandées à un mariage

Soyez le premier à commenter