Ouvrir le bal avec une danse originale

Une valse pour ouvrir le bal ? Non, pas envie… Un slow ? Non, trop mou… Alors pourquoi pas un harlem shake ? Un jerk ? Un boogie-woogie ? Oh, quelle bonne idée ! Pour ta première danse afin d’ouvrir le bal de ton mariage en beauté, je te propose une sélection de danses originales qui déménagent pour mettre le feu à la piste de danse ! Let’s dance !

 

On s’amuse sur le Boogie Woogie.

Le boogie-woogie est une danse du courant Swing, qui nous fait se trémousser essentiellement sur… du boogie-woogie ! On met son poids du corps sur les pointes de nos pieds, on fléchie ses jambes et on attrape son partenaire par la main gauche ! Mais surtout pas de boogie-woogie avant de faire vos prières du soir ! Une danse qui réveillera les invités mais qui demande une certaine maîtrise ! Quelques cours avant le D-day seront peut-être à prévoir dans votre rétro-planning !

 

 

 

On se défoule sur un Rock à quatre temps.

A 4 temps, le rock est une danse française,cocorico ! Le rock conviendra parfaitement à tous les mariés à l’aise sur la piste qui veulent éviter la traditionnelle valse. Choisissez librement votre bande son ! Eh oui, si à l’origine le rock se danse sur une musique des années 50 ou 60, il se pratique aussi sur des rythmes plus actuels. Pour faire durer le plaisir vous pouvez même danser sur un medley de vos chansons préférées ! Concernant les pas, le rock n’a pas de règles de déplacement ou de chorégraphie imposées, mais il existe tout de même des « passes » obligatoires. Passez son bras autour des oreilles de sa partenaire alors que ses coudes regardent le ciel, ne s’invente pas ! Alors si vous n’avez pas dansé le rock dans vos soirées étudiantes, prenez quelques leçons avant le jour J. Pour les plus expérimentés quelques pas de rock acrobatique peuvent être ajoutés.

 

On dit yes pour un Twist.

Comme son nom l’indique dans la langue de Shakespeare, il faut se tortiller ! Ce qui a fait la popularité de cette danse dans les années 60 ? Sa simplicité ! Eh oui, il suffit de  « faire comme si on s’essuyait les fesses avec une serviette de bain tout en écrasant une cigarette avec le pied ». Vos invités seront subjugués par votre dynamisme et vous féliciteront ! Une danse parfaite pour les mariés qui boudent les cours de Maurice Béjart. Twist and Shout !

 

On bouge sur du Harlem Shake.

Eh oui, se dandiner sans contrôle peut vous permettre de bien commencer votre vie de couple après le mariage ! Pas besoin de préparation, une bonne dose d’énergie est suffisante ! Les convives participeront à la démonstration, ambiance garantie ! En revanche pas sûre que Tante Gisèle apprécie que vous ayez zappé sa volonté de vous voir danser une valse au bras de grand-père Roger !

 

On devient un danseur pro sur un Fox Trot.

On parle aussi de Slow Fox, cette danse pris naissance dans les années 20 dans le quartier d’Harlem à New York aux Etats Unis. Pour danser parfaitement cette danse, il faut toujours donner une allure mouvante à son interprétation sans temps d’arrêt. Cette danse est considérée comme étant une des plus difficiles pour les connaisseurs. Vous ne pourrez l’apprendre qu’avec un professeur ! Vous l’avez compris, le Fox Trot est réservé aux mariés les plus adeptes des salles de danse !

 

On va danser le Jerk.

Thierry Hazard et ses personnages les plus loufoques tels que Joséphine ou Berthe ont rendu cette danse particulièrement populaire à la fin des années 80. Mais sachez qu’elle existe depuis les années 60 chez nos voisins américains ! Cette danse individuelle sans contrainte vous impose simplement de bouger les hanches, les bras et les jambes ! Amusez-vous ! Vous pouvez la danser à deux avec des jeux de regards et des pas synchronisés ! Prenez exemple sur Roger et Joséphine ! Et surtout, ne ratez pas le bus, il part à 18h17.

 

On raconte une histoire sur un Tango.

Le tango est une danse et un genre musical qui nous vient d’Argentine et d’Uruguay. Si le tango donne cette classe si particulière à ses danseurs c’est parce que c’est avant tout une marche très élégante. Il faut alors marcher sur les temps forts de la mesure. Il existe tout de même un pas de base mais il n’y a pas de séquence conventionnelle à connaître par cœur, chaque danseur s’exprime selon son propre ressenti. Le tango plaira donc aux mariés les plus « acteurs » puisqu’il possède un côté très spectacle. Avec le tango, vous pourrez raconter une histoire pendant votre ouverture de bal ! Caramba !

 

On se transforme en Joséphine Baker pour un Charleston.

Créé aux Etats-Unis dans les années 20, le charleston a connu un très grand succès en France grâce à son dynamisme et à sa figure emblématique : Joséphine Baker ! Parfait pour les mariages rétro, le charleston ouvrira votre bal de façon endiablée sur des rythmes de jazz hot ! Déplacez-vous une jambe sur l’autre avec les genoux fléchis et c’est parti ! Cette danse est toujours au goût du jour puisque de nombreux danseurs de hip hop en reprennent les pas. Sortez votre plus belle plume et votre robe de mariée à franges, la piste est à vous !

 

On sort une boule à facettes pour le Disco.

Apparu dans les années 70, le disco est d’abord un genre musical. De « Born to be alive » de Patrick Hernandez aux premiers succès de Michael Jackson, le disco rassemble les foules. Côté danse, le disco est avant tout une danse en solo mais certains pas de danse en couple existent. Ils sont particulièrement sensuels et langoureux. Le disco sera la danse de mariés dynamiques et fêtards, la piste va s’enflammer et les baffles avec. Pour la déco, sortez les boules à facettes et distribuez des déguisements aux invités pour des séances photobooth amusantes : costumes orange, pat d’eph’, perruques afro, lunettes dorées XXL. Une ouverture de bal pas comme les autres dont on se souviendra !

 

On se déhanche sur un morceau de Salsa.

Salsa signifie en espagnol sauce ! Cette danse porte très bien son nom puisque c’est une danse improvisée. Les pas de base acquis, il ne reste plus qu’à suivre son partenaire. La salsa est une danse miroir. En effet, les pas du cavalier et de la cavalière se répondent. Cette danse ne demande pas beaucoup d’entraînement pour obtenir un rendu visuel magnifique qui éblouira vos invités. Tête haute et chignon serré, vous n’avez plus qu’à faire votre choix entre la salsa cubaine, portoricaine ou colombienne !

 

danse originale mariage

Claire Thomas

Très pointilleuse sur la déco, je le suis tout autant sur le menu. Mon objectif ? Un mariage zéro défaut. En revanche côté robe, je suis une inconditionnelle de la légèreté !

Soyez le premier à commenter