Quels invités pour mon mariage ?

Un mariage est souvent l’occasion de faire une grande fête avec sa famille et ses amis, et comme dit l’adage : plus on est de fous, plus on rit. Sauf que le rire s’arrête vite lorsque le budget nous oblige à revoir le nombre d’invités. Petit tour d’horizon de ce qu’il faut faire pour ménager à la fois son porte-feuille et les susceptibilités.

 

C’est VOTRE mariage !

Première règle à suivre, même si cela ne plait pas toujours aux familles très présentes : il s’agit de VOTRE journée ! Inutile donc de s’embarrasser des arrières-petits-cousins au troisième degré du côté de votre oncle paternel… Pensez à vous entourer des personnes que vous aimez et que vous avez envie de voir! Même s’il y a dans tous les mariages des invitations « diplomatiques », limitez-les et ne vous laissez pas influencer par vos proches.

 

Faire plusieurs listes

Commencez par établir une liste exhaustive de vos potentiels invités. En fonction de votre budget et de la capacité d’accueil de votre lieu de réception, vous serez obligés de la réduire. Mais avoir écrit le nom des gens sur papier peu s’avérer utile et faciliter l’élimination de certains. Lorsque vous serez arrivés à LA liste des personnes que vous n’imaginez pas absentes viendra la contrainte du lieu. Si vous avez encore trop d’invités, pensez à établir peut être une liste de personnes que vous n’inviterez qu’au vin d’honneur, et une liste, plus restreinte, de personnes invitées au repas.

 

Fixer les priorités

Il est utile de noter les gens par degré de proximité et donc d’importance au mariage. Commencez ainsi par vos parents, frères et sœurs (et leurs conjoints) et les grands-parents. Ensuite arrive la famille proche : oncles et tantes, cousins, cousines (et leurs conjoints toujours). Vient après le cercle rapproché de vos relations (amis proches et leurs conjoints), puis un cercle plus élargi de connaissances (amis de longue date, famille éloignée, collègues de travail). C’est par ce dernier cercle qu’il faut commencer les éliminations. Méfiez vous des petits copains et copines qui se rajoutent au dernier moment, surtout si vos amis ne les connaissent que depuis 15 jours. Il est parfois difficile de dire non à un invité qui demande s’il peut venir accompagné. Mais vous n’aurez pas éliminé Tonton Georges qui vous aime tant pour voir arriver de parfaits inconnus. Même s’il est difficile d’allier budget et diplomatie, sachez que les personnes qui ne seront pas invitées comprendront probablement très bien vos contraintes : encore une fois, le vin d’honneur peut être un compromis efficace !

 

Marion

Présente sur Mariage.com depuis le tout début de l'aventure, je peux passer des heures à la recherche de LA robe ou de LA petite astuce de déco qui va rendre votre réception féérique.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter