Confidences d’une jeune bride : Emilie Lefebvre, gagnante du Jeu Concours Beach House Iruveli

Que du bonheur ! Tels sont les premiers mots d’Émilie Lefebvre, la gagnante du jeu concours Beach House Iruveli et Mariage.com, quand elle appris qu’elle s’envolerait bientôt à Iruveli, aux Maldives, avec son homme ! Un voyage de noces qui tombe à pic puisque la jeune femme s’est récemment mariée le 17 août dernier. Rien que pour Mariage.com et pour mieux connaître notre mariée, cette dernière revient sur le plus beau jour de sa vie. Elle nous confie tous les détails de son D-day, de la demande en mariage jusqu’au jour J, avant de profiter soleil maldivien !

 

Alors heureuse ? Vous serez bientôt au soleil, au Beach House Iruveli aux Maldives, au côté de votre homme, félicitations !

C’est surtout l’équipe de Mariage.com que je dois remercier. Quel bonheur d’avoir gagné ce voyage. Cela représente quelque chose de fabuleux, voire même d’irréel puisque mon conjoint lui aussi n’y croit toujours pas. Il me redemande sans cesse si c’est bien vrai, si nous allons vraiment partir  aux Maldives. Mais oui ! Je lui ai d’ailleurs encore demandé de ne pas oublier de poser ses vacances en décembre.

Qu’est-ce que représente un tel séjour pour vous ? 

Beaucoup. Surtout que nous devions partir aux Maldives au départ. C’était notre premier choix de voyage lorsque nous réfléchissions à notre lune de miel. Malheureusement avec les aléas de la vie quotidienne, les dépenses et notre retour en Bourgogne, nous avons dû changer nos plans. Nous allions finalement partir quelques jours à Rome en avril/mai. Mais Mariage.com a soudainement et merveilleusement changé la donne. Nous vous en remercions. Je pense qu’une fois aux Maldives, au bord de l’eau, j’aurai encore du mal à réaliser ce bonheur.

C’est le cadeau de mariage qui tombe à pic ! D’ailleurs, en parlant de mariage, comment Florent a-t-il demandé votre main ? 

C’était en décembre, il avait fabriqué un jeu de piste chez nous. La bague était le trésor, elle se trouvait dans le calendrier de l’avant, au numéro 24 !

Où aviez-vous choisi de vous marier ? 

Dans le nord, à Sailly-lez-Cambrais. Nous vivions dans cette région au moment de notre mariage. Aujourd’hui, nous sommes retournés près de nos familles, en Bourgogne. Nous avions donc loué un gîte pour le week-end du 15 août et convier environ 70 invités. La cérémonie civile a eu lieu à Cambrais. Comme ce jour-là était organisé « La Ducace », une fête foraine locale, nous en avons profité pour proposer un vin d’honneur sur ce thème, en louant une grosse machine de barbes à papa pour animer le vin d’honneur et en proposant de délicieux chichis sucrés.

Comment se sont déroulés les préparatifs du D-day ? 

J’ai rencontré quelques aléas. Le traiteur m’a par exemple envoyé son devis 6 mois après l’avoir rencontré. Mais heureusement que j’avais déjà travaillé avec lui auparavant, que je connaissais sa nourriture. C’est finalement lui qui a servi tous les invités. Nous avions organisé un apéro dînatoire en extérieur, cuisiné en direct : riz de veau, escargots, foie gras… Les convives ont adoré. Nous avons ensuite proposé un buffet de saumon et en plat principal une plancha et une broche. Petit souci d’ailleurs, impossible d’ouvrir les fenêtres ! Mon frère a dû les démonter car nous avions vraiment très chaud à l’intérieur de la salle avec la plancha.

Aviez-vous préparé des animations pour les convives ? 

Des jeux en bois étaient à disposition pour les adultes, afin de les faire patienter jusqu’au dîner. Nous voulions rester dans cet univers du mariage « détendu et bon enfant ». Pour les plus jeunes, un château gonflable avait été installé.

Vous avez organisé une cérémonie laïque. Quels souvenirs en gardez-vous ? 

De très beaux souvenirs. Mon mari et moi ne sommes pas croyants et nous ne voulions pas d’une longue cérémonie à l’église. La cérémonie laïque a permis à ma mère, à ma sœur et certains amis de lire des textes, de chanter. Ce fût très émouvant d’autant plus que j’ai perdu mon père il y a peu. C’est donc mon frère qui m’a amené vers le maître de cérémonie (mon parrain). Chose qui n’était pas prévu au départ. Je ne pensais pas que je pleurerai autant à ce moment-là. Par ailleurs, cette cérémonie était magnifiquement bien décoré. Mon fleuriste, Philippe Golinval qui travaille à l’espace floral Quievrechain, avait disposé des fleurs partout, il y en avait énormément.

Un souvenir mémorable en particulier qui caractérise votre mariage ? 

Il y en a trop. Mon mariage je l’ai préparé pendant 6 mois, il ne se résume donc pas à une seule journée. Même si le jour il y eut beaucoup de jolis moments grâce à mes prestataires, mon coiffeur, mon photographe et encore une fois mon fleuriste qui a fait un merveilleux travail. Je n’oublierai pas non plus mon témoin qui s’est donné du mal. Elle m’a surprise en organisant une flash-mob pour mon entrée dans la salle de réception. Les gens se sont tous mis à danser sur Pink ! Une musique bien punchy ! Tout le monde était synchro, c’était incroyable !

Une dernière anecdote quant à notre mariage ?

Ce n’est pas moi qui ai lancé le bouquet ! C’est mon mari. Résultat, même les garçons ont pris par au jeu avec amusement !

Si vous aviez un conseil à donner aux futures brides en pleine préparation de mariage ? 

S’organiser ! C’est le maître mot. Je suis devenue la reine du logiciel « Excel » et des listes en tout genre. Essayez aussi de faire un maximum de chose en avance. Pour la décoration je n’ai pas arrêté de préparer les choses moi-même les 3 semaines avant le jour j.

Credit photos : Julien Briche

Marion

Présente sur Mariage.com depuis le tout début de l'aventure, je peux passer des heures à la recherche de LA robe ou de LA petite astuce de déco qui va rendre votre réception féérique.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • Pinterest

Soyez le premier à commenter