Mariage à l’étranger, mode d’emploi

S’unir dans la ville de ses rêves ou sur une plage exotique…L’idée est séduisante mais ne s’improvise pas. Le mariage, au-delà des frontières, nécessite différentes démarches administratives à prendre en compte. Notre quid de l’organisation.

Les formalités

Avant le jour J : la publication des bans est impérative, conformément à l’article 63 du Code civil. Pour cela, deux mois avant la date du mariage à l’étranger, vous devez envoyer un courrier à l’ambassade ou au consulat de France du pays où sera célébrée votre union. Un véritable dossier comprenant notamment une copie de vos actes de naissance datant de moins de 3 mois, un justificatif de domicile et un justificatif de nationalité française. Attention : la liste complète des documents dépend de chaque pays, il est donc préférable de se renseigner en amont. L’ambassade ou le consulat de procédera à la publication des bans qui aura lieu à la mairie du lieu de votre habitation. Un fois cette étape terminée, l’autorité vous délivrera un certificat de capacité de mariage. Autrement dit, le feu vert pour vous marier à l’étranger ! Après le jour J : ca y est, vous vous êtes mariés, les pieds dans l’eau et sous les cocotiers. Félicitations ! Mais pour être réellement considérés comme « mari et femme » en France, vous devez repasser par la case « ambassade ou consulat ». Demandez à l’une de ces autorités de procéder à la transcription de l’acte de mariage sur l’état civil français. Vous pourrez ensuite obtenir un livret de famille ainsi que des copies certifiées conformes de votre acte de mariage (comptez 40 jours à 3 mois pour recevoir ces documents). www.diplomatie.gouv.fr

 

Les invités

Avant d’opter pour un mariage à l’étranger, vous devez réfléchir à ce que cela implique pour vos invités. Dans la plupart des cas, vos convives prendront à leur charge le coût du déplacement et du logement. Posez-vous la question de savoir combien parmi eux pourront l’assumer. Bon à savoir : plus les invités réservent rapidement, plus les tarifs seront avantageux. Enfin, si vous décidez de tout payer, précisez-le sur le faire-part du mariage.

 

La cérémonie

Certains pays permettent de combiner mariage civil et religieux en une fois, ce qui simplifie les choses. Dans tous les cas, la cérémonie est célébrée par un officier local dans sa propre langue. Si vous faites appel à un wedding planner, il se chargera d’engager un interprète, sinon vous aurez peut-être la chance de tomber sur un officier francophone avec un petit accent…so charming !

 

Et Las Vegas ?

C’est connu de tous : les formalités pour s’unir à Vegas sont très simples ! Pas de publication de bans et encore moins de délai d’attente. Vous pouvez décider de vous marier le matin et avoir la bague au doigt l’après midi ! Il suffit de vous rendre au County Court House de Los Angeles pour obtenir une licence de mariage. Vous devez présenter votre passeport, un acte de naissance prouvant votre majorité et vous acquitter de la modique somme de 55$. Ensuite, n’importe quel officiant pourra vous marier, en présence d’un témoin. Pas de panique si vous n’en avez pas, la chapelle peut vous en fournir un ! À la fin de la cérémonie éclair, vous recevrez un « mariage certificate » coûtant 4$. Pour que le mariage soit valide en France, demandez au Clarck County Recorder un certificat de mariage (10$) et communiquez-le au consulat de France à Los Angeles pour qu’il enregistre le mariage en France. Vous devrez patienter 3 à 6 mois pour recevoir votre livret de famille.

 

County Court House : 201 Clarck Avenue, Las Vegas NV 89155-1603 www.co.clarck.nv.us

 

 

Mon truc à moi, ce sont les collections de robes de mariées et les actus insolites. Que ce soit pour vous faire rire avec l'actualité de l'univers du mariage ou pour vous faire rêver avec les plus belles créations de la saison, je suis toujours là !

Soyez le premier à commenter